Mali : Prêt de 22,65 millions de dollars du FAD pour financer un projet agro-pastoral

18/04/2007
Share |

Mali : Prêt de 22,65 millions de dollars du FAD pour financer un projet agro-pastoral

Tunis, le 18 avril 2007 – Le Mali bénéficiera d’un prêt de 15 millions d’Unités de Compte*  (22,65 millions de dollars américains, approuvé mercredi à Tunis par le conseil du Fonds africain de développement (FAD), le guichet concessionnel du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) pour financer un projet d’appui au développement de productions animales dans la zone de Kayes-Sud (PADEPA-KS) .

Le prêt appuiera de façon durable l’augmentation des productions animales et des revenus des agro-éleveurs de la zone de Kayes-Sud, pour contribuer à l’accroissement de la sécurité alimentaire et à l’allègement de la pauvreté.

 Le projet, d’une durée de six ans, concerne la zone agro-pastorale de Kayes-sud (cercles de Kéniéba, Bafoulabé, Kita, et la partie sud du cercle de Kayes). La mise en oeuvre des activités prévues dans le cadre de ce projet contribuera au développement des productions animales (bovins, ovins/caprins, volaille) par une couverture sanitaire et un appui conseil renforcés ainsi qu’une amélioration des systèmes d’exploitation traditionnels. Il assurera aussi une meilleure gestion de l’espace agro-sylvo-pastoral et notamment des axes de transhumance, grâce au développement des infrastructures et à la mise en place de dispositifs de concertation.

Les principaux résultats attendus du projet sont:

  • Le renforcement des capacités en direction de 49 communes prioritaires et de 126 organisations de producteurs,
  • La mise en place d’un réseau de 8 mandataires privés et de 160 auxiliaires villageois,
  • La couverture vaccinale et appui-conseil de proximité touchant 35.000 éleveurs, 
  • La promotion d’activités d’embouche bovine et ovine, au niveau de 800 bénéficiaires et d’amélioration génétique en direction de 200 exploitations, 
  • L’appui à des investissements productifs en direction de 120 associations et groupements féminins, 
  • L’aménagement concerté de 400 km d’axes de transhumance, 
  • La réalisation de Schéma d’Aménagement du Territoire et de Plan Communal d’Action Environnementale au niveau de 12 communes,
  • La réalisation d’infrastructures communautaires de développement de l’élevage (28 parcs de vaccination, 7 marchés à bestiaux, 19 aires d’abattage, 28 points d’eau pastoraux), 
  • La construction et réhabilitation de 130 km de pistes rurales, 
  • La réhabilitation et la construction de bureaux pour les services décentralisés du ministère de l’élevage et de la Pêche au niveau de 4 cercles, intégrant la construction et l’équipement du laboratoire régional vétérinaire, 
  • L’étude d’avant projet de réalisation  d’un nouvel abattoir à Kayes.

Le coût total du projet est estimé à 14,2 milliards de FCFA, soit 18,92 millions d’UC. Le prêt FAD couvrira 79,3% du coût. La contribution du Gouvernement et des bénéficiaires s’élève à 2,5 milliards de FCFA (3,9 millions d’UC), soit 20,7% du coût total du projet.

Les opérations du Groupe de la Banque au Mali ont commencé en 1970. A ce jour, ses engagements dans le pays sont de 922,65 millions de dollars (503,6 milliards CFA) pour 92 opérations.

 

* 1 UC = 1,51019 USD = 743,816 CFA au 18/04/2007

 

CONTACT: Félix Njoku – Tél.: +216 71 10 26 12– E-mail: f.njoku@afdb.org


Contact

Felix Njoku Téléphone: +216 71 10 26 12