Mauritanie: Le FAD approuve 9 millions de dollars pour un projet de microfinance

05/03/2007
Share |

Mauritanie: Le FAD approuve 9 millions de dollars pour un projet de microfinance

Tunis, le 2 mars 2007 – La Mauritanie bénéficiera de l’appui du Fonds africain de développement (FAD), le guichet concessionnel du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), suite à l’approbation d’un prêt de 5,98 millions d’unités de compte*, soit 8,9 millions de dollars américains, pour financer un projet de renforcement des capacités des acteurs de la microfinance (PRECAMF), au pays.

L’objectif du projet est de renforcer les capacités des intervenants aux niveaux de l’offre et de la demande de services de microfinance. Il vise d’améliorer l’accès de la population économiquement active des services financiers viables et pérennes, en vue de la réduction de la pauvreté.

Pour atteindre ses objectifs, le projet qui sera réalisé sur une période de cinq ans, comprend les trois composantes suivantes:

  • Amélioration de l’offre de services de microfinance ;
  • Amélioration de la demande de services financiers ;
  • Exécution du Projet.

Les bénéficiaires du projet sont classés en deux catégories: les bénéficiaires finaux et les bénéficiaires intermédiaires. Les bénéficiaires finaux sont les populations pauvres promotrices d’activités génératrices de revenus et les micro et petites entreprises avec un accent particulier sur les femmes et les jeunes en milieu rural, qui verront leur revenu augmenter à travers les appuis financiers (crédit, épargne et autres services financiers tels que les assurances) et non financiers (sensibilisation, formation, suivi et accompagnement de leurs activités).

Le projet se situe dans le contexte de l’élaboration du plan d’action 2006-2010 du Cadre Stratégique de Lutte Contre la Pauvreté (CSLP) de la Mauritanie. Il identifie la microfinance comme un instrument essentiel de réduction de la pauvreté et comme vecteur susceptible de ramener le pourcentage des mauritaniens vivant en dessous du seuil de pauvreté de 46,7% en 2004 à 35% en 2010 et 25% en 2015.

Le coût total du projet est estimé à 7,97 millions d’UC, Le prêt du FAD financera 75,03% du coût. Le gouvernement mauritanien contribuera pour le reliquat de 1,99 million d’UC.

Les opérations du Groupe de la banque en Mauritanie ont commencé en 1972. A ce jour, ses engagements s’élèvent à 493,37 millions de dollars en 56 opérations.

* 1 UC = USD 1,50472 = MRO 400,332 au 02/03/2007


Sections Connexes

Contact

Felix Njoku Téléphone: +216 71 10 26 12