Mauritanie - La BAD soutient les PME avec 7 millions de dollars

26/07/2016
Share |

Par le biais de son guichet du secteur privé, le Conseil des gouverneurs du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé, le 20 mai 2016, l’octroi d’une ligne de crédit  d’un montant équivalant à 7 millions de dollars EU et d’une maturité de 5 ans, à la Banque Populaire de Mauritanie (BPM).

La BPM est une banque créée en Juillet 2012, sur les acquis de Mauritanie Leasing qui avait, elle, été fondée en 1998. Cette dernière a été pendant près de quinze ans la seule compagnie de leasing évoluant en Mauritanie et a déjà eu à bénéficier, à ce titre, de l’appui de la BAD qui lui avait octroyé en 2008 une ligne de crédit de 5 millions de Dollars EU (entièrement soldée). Fort de cet héritage, la BPM continue à entretenir une relation privilégiée avec les PME/PMIs qui constituent 63% de son portefeuille de crédit. En effet, la BPM s’est régulièrement attribué 15 à 25% du marché total du  crédit à moyen et long termes consenti par le secteur bancaire Mauritanien aux PME, leur procurant, en cumulé près de 160 millions de dollars. La présente Ligne de Crédit (LDC) représente 23,33% du financement à moyen et long terme à lever par la BPM pour la période 2015-2018 (soit 30 millions de dollars américains) et 30% des fonds nécessaires pour accompagner le secteur du leasing.  

Les ressources de la ligne de crédit seront utilisées par la BPM pour financer plus que 70 projets dans les secteurs d’activité ci-après : industrie, mines, pêche, commerce et transport. Elles permettront l’acquisition et/ou le renouvellement de l’appareil productif des entreprises récipiendaires des fonds. Tous ces secteurs ciblés sont réputés hautement intensifs en main d’œuvre.  Les ressources de la ligne de crédit permettront à la BPM d’octroyer des prêts d’un montant moyen de 94.500 Dollars EU et d’une durée de 5 ans (contre 10.000 Dollars EU et une durée moyenne de 3,6 ans actuellement).   

Il est donc attendu du présent projet qu’il renforce les entreprises financées en leur facilitant l’accès à des ressources de maturité en adéquation avec leurs besoins de ressources, ce qui devrait se traduire par la consolidation d’au moins 1482 emplois (dont 418 emplois féminins) et la création d’au moins 80 emplois. En outre, les activités financées devraient permettre la génération des recettes fiscales accrues pour l’Etat mauritanien pour un montant d’au moins 1,5 millions de dollars des EU sur la période du prêt.

La ligne de crédit sera assortie d’une subvention d’assistance technique d’un montant de 127. 000 dollars EU destinée à améliorer les performances de la BPM dans les domaines ci-après : la gestion de trésorerie, la  gestion des risques de crédit (prêts individuels et portefeuille) et la gestion des ressources humaines. Un programme de formation et d’encadrement accompagnera les modifications induites par les améliorations qui seront apportées au processus.

Approuvé par le Conseil d’administration de la BAD en juillet 2013, le Programme PME pour l’Afrique est un programme de financement, étalé sur quatre ans, d’un montant de 125 millions de dollars EU. Il est combiné avec une série de mesures d’assistance technique d’un montant de 3,98 millions de dollars EU, accordé par le Fonds d’assistance au secteur privé africain (FAPA), qui entend soutenir les micros, petites et moyennes entreprises en Afrique. Le programme dédié aux PME fournira le financement à long terme nécessaire, ainsi qu’une série de mesures d’assistance technique, afin de répondre aux nombreuses contraintes auxquelles sont soumises les 25 institutions financières que compte le programme, ainsi que les PME qui composent leur clientèle à travers l’Afrique.

Tout au long de son processus de sélection en cours, le programme PME permettra à des milliers de PME – dont certaines dirigées par des femmes et des jeunes – d’accéder à d’importantes ressources sur le long terme, favorisant ainsi la création d’emplois, la réduction de la pauvreté et la croissance inclusive sur le continent.

À propos du Fonds d’assistance au secteur privé africain

Le Fonds d’assistance au secteur privé africain (FAPA) est un fonds fiduciaire thématique et multi donateurs qui accorde des subventions pour l’assistance technique et le renforcement des capacités, en vue de soutenir la mise en œuvre de la stratégie de la BAD pour le développement du secteur privé. Le gouvernement japonais, la Banque africaine de développement, la Banque autrichienne de développement et le gouvernement autrichien sont les contributeurs de ce fonds. Le portefeuille du FAPA comprend des projets régionaux et nationaux, portant sur des domaines tels que l’amélioration de l’environnement des affaires, l’intermédiation financière, les infrastructures, le commerce, ainsi que les micros, petites et moyennes entreprises.