La MCC signe un protocole d'accord avec le Groupe de la Banque africaine de développement

11/10/2010
Share |

Washington, DC 8 octobre 2010- Le directeur général de la Millenium Challenge Corporation (MCC), une Agence du gouvernement américain, Daniel W. Yohannes, et le président du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), Donald Kaberuka, ont signé le 8 octobre 2010 un protocole d'accord pour œuvrer ensemble à la promotion d’une croissance économique durable pour catalyser la réduction de la pauvreté.

« La MCC est engagée à faciliter les partenariats qui maximisent notre impact dans la lutte contre la pauvreté dans le monde. Ce partenariat entre la MCC et la Banque africaine de développement appuie nos efforts visant à réduire la pauvreté, renforce notre  collaboration, et nous permet de poursuivre des solutions plus innovantes », a déclaré M. Yohannes.

La MCC et le Groupe de la BAD, particulièrement le Fonds africain de développement, une institution du Groupe, vont collaborer dans des domaines complémentaires du programme, notamment par l'utilisation stratégique des dons de la BAD dans les pays bénéficiaires, en parallèle avec les investissements actuels de la MCC. Dans le cadre de cet accord, la coopération au développement va ainsi  s’appuyer sur l’expérience régionale de la BAD, son expertise technique, et les leçons apprises dans les secteurs d'intérêt commun.

« Nous sommes convenus de mettre en œuvre la coopération technique et les financements parallèles dans des domaines clés tels que les infrastructures, l'eau et l'assainissement, l'agriculture, l'environnement, la santé et l'intégration du genre. A l’heure où beaucoup de nos pays clients se remettent de la crise récente, nous sommes invités à travailler en étroite collaboration et à tirer parti de nos avantages comparatifs », a déclaré le président de la BAD, M. Kaberuka.

La MCC et la BAD vont travailler ensemble à l'élaboration et la mise en œuvre des programmes et projets dans les pays africains en ciblant un certain nombre de secteurs, tout en prévoyant de mettre l’accent sur les infrastructures. Ces efforts de collaboration seront probablement mis à l'essai d'abord au Mozambique, où la BAD travaillera avec Millennium Challenge Account-Mozambique et le gouvernement du Mozambique pour déterminer les investissements complémentaires au programme financé par la MCC et qui pourraient bénéficier de dons de la BAD.

Le protocole d'accord entre la MCC et la BAD renforce la coopération en cours et ouvre des pistes pour accroître l'efficacité de l'aide extérieure grâce à un partenariat formel. La MCC et la BAD vont partager leurs points forts, leurs ressources et leur savoir respectifs, pour appuyer les initiatives de développement du pays d'accueil qui font progresser leur objectif commun de promotion du développement économique en Afrique.

Créé en 1972, le Fonds africain de développement (FAD) est administré par la Banque africaine de développement et comprend 24 pays donateurs, dont les États-Unis, et des pays africains membres régionaux comme l'Afrique du Sud et l'Egypte. Son principal objectif est de réduire la pauvreté dans les pays membres régionaux en accordant des prêts et des dons. Le FAD contribue à la promotion du développement économique et social dans 38 pays à faible revenu d'Afrique, en fournissant des financements concessionnels pour les projets et programmes, ainsi que l'assistance technique pour les études et les activités de renforcement des capacités.

Créée en 1963, la Banque africaine de développement contribue au progrès économique et social de ses pays membres régionaux - individuellement et collectivement. A octobre 2010, le capital autorisé de la Banque africaine de développement est souscrit par 77 pays membres composés de 53 pays africains et 24 pays non africains.


Explorez nos activités

Select a country

Explorez nos
activités