Les banques multilatérales tiennent une rencontre sur la Facilité d'investissement pour le climat

23/01/2008
Share |

Le Groupe de la Banque africaine de développement et d'autres banques multilatérales de développement (MDB) ont tenu une rencontre, les 17 et 18 janvier à Washington DC, pour échanger sur la mise en place d'une Facilité d'investissement pour le climat (FIC). Ce nouveau portefeuille, comprenant trois fonds fiduciaires provenant de divers donateurs, vise à réduire la pauvreté et à soutenir la croissance économique, en mettant l'accent sur la déforestation et les mesures d’atténuation et d'adaptation aux changements climatiques. La FIC mettra l’accent sur les pays disposant d’un fort  potentiel d'évolution vers une économie à faible usage de carbone et les pays faisant face aux difficultés d’adaptation particulières.

Au cours des deux dernières années, le rôle des banques multilatérales de développement pour relever les grands défis posés par les changements climatiques est de plus en plus reconnu. Chaque BMD a développé des stratégies et programmes d'actions ciblés sur les besoins spécifiques de leurs clients, en s'appuyant sur les ressources et les fonds disponibles. La FIC démarrera avec un financement supplémentaire de 6,5 millions de dollars.

Les donateurs s'attendent à ce que la collaboration avec les MBD s'approfondisse et s'étende à la FIC. Le secteur privé devrait aussi jouer un rôle accru dans les efforts destinés à  faire face aux effets des changements climatiques. Les principes guidant les investissements devront ainsi assurer la durabilité environnementale des marchés émergeants en vue de faciliter leur transition vers une économie à faible utilisation de carbone et pouvant résister aux changements climatique. Les discussions qui se sont tenues à Washington permettront de mettre l'accent sur les types d'investissements requis pour accélérer cette transition vers des économies à faible consommation de carbone; les ratios raisonnables à atteindre; et les méthodologies destinées à déterminer les subventions appropriées pour chaque type d'investissements pour atteindre la durabilité financière pour des activités similaires.

La réunion a rassemblé quelque 36 participants provenant de la Banque africaine de développement, la Banque mondiale, la Banque asiatique de développement, la Banque interaméricaine et la Banque européenne pour la reconstruction et le développement.

Contact: afdb@afdb.org