Conférence ministérielle sur la coopération économique Corée-Afrique

21/04/2006
Share |

Conférence ministérielle sur la coopération économique Corée-Afrique

La BAD et Eximbank de Corée prêts à jouer un rôle central

Tunis, 21 avril 2006 - Environ 300 participants, dont les délégations du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) et les représentants des pays des cinq sous régions de l’Afrique, participeront à une Conférence ministérielle sur la coopération économique entre la Corée et l'Afrique prévue à Séoul, du 24 au 29 avril 2006.

Des ministres et des hauts responsables publics de 20 pays africains ont été invités à cette Conférence conjointement organisée par le Gouvernement de Corée et la BAD pour examiner les stratégies en vue de renforcer la coopération économique entre la Corée et l’Afrique.

A l'occasion de cette Conférence, le Président Donald Kaberuka prononcera une allocution sur les voies et moyens qui permettraient d'améliorer la coopération, en particulier entre la BAD et la Export-Import Bank de Corée.

Deux thèmes seront débattus au cours de Conférence: « les opportunités commerciales en Afrique » et « la stratégie pour le développement de la coopération économique entre la Corée et l’Afrique ».

D'autres activités prévues en marge de la Conférence sont notamment la visite de courtoisie de M. Kaberuka au Président de la République de Corée, M. Roh Moo-Hyun, ainsi que les discussions qu'il tiendra avec de hauts responsables gouvernementaux et les principaux chefs d’entreprises, notamment M. Dong-Kyu Shin, président et directeur de Eximbank de Corée.

En outre, les participants à la Conférence visiteront les sites des principales sociétés coréennes, notamment Samson Electronics, Hyundai Heavy Industries et Hyundai Motors.

La République de Corée est un Etat participant au Fonds africain de développement (FAD) depuis le 27 février 1980 et la Corée est devenue membre de la Banque africaine de développement le 30 décembre 1982.

Le souscription de la Corée au capital-actions de la BAD s'élève au total à 96,234 millions d’UC (environ 138,66 millions $ EU), soit 0,466 % du capital-actions au 31 mars 2006. Les souscriptions de l'État coréen, du FAD-I au FAD-X se chiffre globalement à 100,892 millions d’UC (environ 145,37 millions $ EU), soit 0,784% de l’ensemble des contribution au Fonds. Le Gouvernement coréen a annoncé une contribution d'un montant de 21,65 millions d’UC (environ 31,20 millions $ EU) au titre de la 10e reconstitution du Fonds (FAD-X). En outre, il a créé un Fonds coréen de coopération technique (FCCT) d'une valeur de 2 millions $ EU pour aider les pays africains.

La Corée et la BAD entretiennent une coopération étroite au fils des ans, avec la signature d'un Accord de coopération technique le 12 mai 1998, qui définit les modalités d'amélioration de l'utilisation des ressources financières du Fonds fiduciaire coréen.

En novembre dernier, le Président Kaberuka et M. Shin ont signé à Tunis un Protocole d'accord, qui entérine les mesures visant à renforcer les relations entre la Corée et la Banque et un accord de coopération a été signé entre la BAD et Eximbank de Corée en 1982 dans des domaines comme le co-financement de projets, l'échange d'informations et de personnel ainsi que des questions liées au développement économique et financier et à la mise en place de politiques en Afrique.


Contact

Felix Njoku Téléphone: +216 71 10 26 12