Maroc-programme d’appui à la réforme administrative, 2e phase

28/06/2006
Share |

Tunis, le 28 juin 2006 – Une nouvelle intervention de la Banque africaine de développement contribuera à appuyer les réformes administratives du Maroc. Le conseil d’administration de l’institution a approuvé aujourd’hui un prêt de 85 millions d’euros pour financer la mise en œuvre du deuxième volet du Programme d’appui à la réforme de l’administration publique (PARAP), lancé en 2003.

Le PARAP II vise à améliorer l’efficacité de l’administration dans la gestion budgétaire et des ressources humaines ainsi qu’à maîtriser l’évolution de la masse salariale dans la fonction publique.

Pour renforcer la gestion des finances publiques, le programme s’appuiera sur la mise en place d’un cadre de dépenses à moyen terme, l’introduction  des dispositifs de globalisation des crédits, de contractualisation et de partenariat, le renforcement de l’audit interne et l’introduction de l’évaluation et du contrôle de performance à côté de la modernisation du système d’information.

Le renforcement de l’efficacité de la gestion des ressources humaines passera par l’élaboration et la mise en œuvre du référentiel des emplois et des compétences, l’introduction de nouvelles modalités de recrutement et l’encouragement de la mobilité. Ce volet prévoit également la mise en place d’un système de promotion et d’évaluation des performances des fonctionnaires ainsi que la mise en place de plans de formation continue.

Au titre de la maîtrise de la masse salariale dans la fonction publique, le programme mettre l’accent sur la prévision de l’évolution de la masse salariale dans la fonction publique, son reprofilage qualitatif et la stabilisation du nombre de personnel.

La mise en œuvre du PARAP II intervient dans un contexte national marqué par l’augmentation des besoins sociaux à satisfaire et la rareté des ressources budgétaires pour y faire face. Le PARAP I a posé d’importants jalons de la réforme administrative, à savoir l’introduction de la globalisation des crédits, l’élaboration des référentiels des emplois et des compétences et l’exécution réussie du programme de départ volontaire et anticipé à retraite. Dans la seconde phase du programme, l’objectif visé est d’impliquer un plus grand nombre de Ministères et de placer la mise en œuvre du programme sur un nouveau palier, tout en élargissement la palette des réformes mises en oeuvre.

Les opérations du Groupe de la banque au Maroc ont commencé en 1970. A ce jour, ses engagements y sont de 43 milliards de dirhams pour 91 opérations.

Le projet en bref

-  Source de financement: Bad, Banque mondiale, UE

-  Date probable de démarrage et durée: août 2006, 18 mois

CONTACT: Chawki Chahed – Tél.: +216 71 10 27 02 – E-mail: c.chahed@afdb.org


Contact

Chawki Chahed Téléphone: +216 71 10 27 02