Projet d’assistance technique au secteur financier du Mozambique

04/10/2005
Share |

Tunis, le 4 octobre 2005 – Le Fonds africain de développement (Fad), a approuvé un don de 6,80 millions d’unités de compte (UC*, équivalant à 9,92 millions des $EU pour financer le projet d’assistance technique au secteur financier du Mozambique (PATSF).

L'objectif global du projet est d'améliorer la solidité et l'efficacité, la portée et la solidité  du système financier mozambicain en vue de renforcer sa contribution à la croissance économique et à la réduction de la pauvreté.

Il vise à renforcer  le secteur bancaire, les assurances, le système de pension, le marché monétaire et  obligataire, l'environnement législatif et judiciaire  des transactions financières, et à appuyer la lutte contre le blanchiment.

Ces objectifs seront atteints à travers le renforcement des capacités institutionnelles du secteur financier en renforçant  le cadre réglementaires et du contrôle des institutions financières bancaires et non bancaires, y compris les secteurs des assurances et des pensions. Il mettra également en place un système de paiement plus solide. Le projet améliorera l'environnement législatif et judiciaire pour les opérations de prêt, il introduira une gestion rationnelle de la dette  et  assurera  l'expansion des services financiers, en particulier, en milieu rural grâce à  l'amélioration des  opérations des institutions de micro-finance.

Les résultats attendus du projet sont:

-  Le renforcement significatif du système de contrôle bancaire

-  L’amélioration de l’environnement législatif et judiciaire des activités de prêt des banques commerciales ;

-  Le renforcement des capacités du gouvernement du Mozambique dans l’application de de la loi contre le blanchiment;

-  Le renforcement du cadre réglementaire et du contrôle du secteur des assurances et des pensions;

-  la gestion efficace du système de sécurité sociale;

-  L'amélioration des capacités de la banque centrale et du ministère des finances dans la gestion de la monnaie, des devises et de la dette publique;

-  L’amélioration de la réglementation et du contrôle des activités de micro finance et le désengagement effectif de l'État du secteur bancaire.

Parmi les bénéficiaires directs du projet figurent  les entreprises du secteur privé, qui tireront profit de l'amélioration des services d’intermédiation financière et de la réduction des marges de taux d'intérêt, les 163 000 contributeurs actifs de l’institut national de sécurité nationale (INSS), qui bénéficieront des services améliorés dans le cadre du système national de sécurité sociale et le personnel des organismes bénéficiaires qui bénéficieront de la formation et d'autres programmes de renforcement des capacités.

Le coût estimatif de l'ensemble du projet s'élève à 17,91 millions d'UC.  Le don du Fad  couvrira environ 37,97 % du coût.  Les 11,11 millions d’uc restantes seront cofinancé par cinq autres agences de développement avec le Gouvernement du Mozambique.

Les opérations du Groupe de la Banque au Mozambique ont commencé en 1977. A ce jour, le montant des engagements du Groupe au pays s'élève à  UC 787  millions  (EU$ 1,15 milliard) pour 85 opérations.

Fiche résumé de projet

Agence d’exécution: Ministère des Finances Praça da Marinha Popular  Maputo, Mozambique Téléphone 258 21 425071/9 Fax 258 21 310493

Acquisition de biens et services: L'acquisition de biens et services se fera conformément aux règles de procédure du Groupe de la Banque en matière d'acquisition.  L’acquisition des services  de consultants se fera à travers une liste restreinte des sociétés de conseils/consultants individuels qualifiés. L'acquisition des biens se fera  à travers l'appel d'offre internationale  restreint.

Autres sources de financement: IDA/DfID/SIDA – 7 ,83 millions d’UC) ; GTZ/KfW – 2,51 millions d’UC ; Go M - 0,77 million d’UC

Date de démarrage: Janvier 2006

Durée: 5 ans

*1UC = 1,45984 $EU au 01/09/05