Mozambique : 27 millions de dollars pour un projet d’alimentation en eau et d’assainissement

30/04/2009
Share |

Tunis, le 29 avril 2009 - Le Mozambique a obtenu un prêt de 18 millions d'unités de compte (UC*),  soit 27 millions de dollars du Fonds africain de développement, le guichet concessionnel du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), pour financer un projet d’alimentation en eau et d'assainissement dans la province de Niassa, au nord du pays.

Le projet d’alimentation en eau et d’assainissement dans les villes de la province de Niassa approuvé par le conseil d’administration du Groupe de la Banque, mercredi à Tunis, vise à améliorer l’accessibilité, la qualité, la disponibilité et la durabilité des services d’alimentation en eau et d’assainissement des villes de Cuamba et Lichinga dans la province de Niassa.

Le projet dont la mise en œuvre s’étalera sur une période de quatre ans, comprend un appui au développement institutionnel, la réhabilitation et l’extension d’ouvrages d’alimentation en eau, un programme d’assainissement ainsi que la gestion et l’audit du projet.

Basé sur le plan du gouvernement bien conçu pour la réduction de la pauvreté et la croissance économique, notamment le plan quinquennal (2005-2009) et la deuxième génération du plan d’action pour la réduction de la pauvreté absolue (PARPA II), qui couvre la période 2006-2009, le PARPA II (premier document de Stratégie pour la réduction de la pauvreté du Mozambique) s’articule autour de trois piliers qui sont la convergence, le capital humain et le développement économique.

En accroissant le nombre d’habitants des deux villes qui ont accès à l’eau potable et aux services d’assainissement, le projet contribuera considérablement au développement humain et, ce faisant, aidera à atteindre les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) relatifs à l’eau, à la santé et à l’éradication de la pauvreté, lesquels sont au cœur de la stratégie du pays en matière de réduction de la pauvreté.

L’intervention de la Banque dans le secteur de l’alimentation en eau et de l’assainissement au Mozambique se justifie par le désir de se fonder sur la vaste expérience acquise par l’institution dans le pays et dans la région.  Depuis 1981, la Banque a appuyé ce secteur à travers quatre projets d’investissement d’un montant de 67,80 millions d’UC. La Banque reste active dans le sous-secteur de l’alimentation en eau en milieu urbain.

Le projet se veut un investissement et un appui institutionnel en faveur des réformes sectorielles en cours, qui visent à aider le pays à atteindre les OMD. L’étude de faisabilité du projet proposé a été financée par la Banque dans le cadre du projet ciblant les zones rurales des provinces de Niassa et Nampula. En outre, la Facilité africaine de l’eau soutient la mise en place d’un programme national d’alimentation en eau et d’assainissement en milieu rural.

Les populations des villes de Cuamba et de Lichinga avec une population de plus de 220.000 habitants seront les bénéficiaires directs du projet, qui vise à améliorer la santé publique, à réduire les maladies d'origine hydrique, et à assurer la durabilité de l'environnement.

Le projet est estimé à 20 millions d'UC, soit environ 29,9 millions $ US. Le prêt du FAD couvrira 90% des fonds requis. Le gouvernement mozambicain contribuera à hauteur de 2 millions d’UC, soit 3 millions de dollars, qui représentent 10% du coût total.

______________________________
*1UC = 1,49 507 $EU au 29/04/2009


Contact