Les banques multilatérales de développement publient un rapport conjoint sur la performance

01/02/2007
Share |

26 janvier 2007 - Selon un rapport conjoint publié récemment, la Banque africaine de développement, la Banque asiatique de développement, la Banque européenne pour la reconstruction et le développement, la Banque interaméricaine de développement et la Banque mondiale enregistrent des progrès notables dans la mise en œuvre de la gestion axée sur les résultats. La gestion axée sur les résultats de développement (GARD) vise à améliorer la conception et la mise en œuvre des stratégies et des opérations en vue d'atteindre les résultats de développement recherchés.

Dans leur rapport 2006 sur le cadre commun pour l'évaluation de la performance (COMPAS), les banques multilatérales de développement (BMD) ont conjointement publié des données sur la manière dont elles mènent leurs activités et s’organisent pour axer leurs opérations sur les résultats. Ce rapport a pour objectif de présenter la performance des BMD, et pas les résultats enregistrés au niveau des pays, qui sont le fait d’une combinaison d’acteurs, notamment les BMD. Le rapport n’est pas destiné à encourager les comparaisons entre BMD, mais plutôt à fournir des données de base à partir desquelles toute BMD peut vérifier les progrès qu’elle a accomplis au fil du temps.

Le rapport a été élaboré sur la base d’un cadre rigoureux de collecte d'informations cohérentes entre BMD. Dans ce rapport, les BMD se sont efforcés d’améliorer la définition des indicateurs de performance et de renforcer la crédibilité et la fiabilité des données présentées. Selon les BMD, le rapport 2006 constitue une base de référence acceptable pour mesurer les progrès à venir.

Le rapport 2006 montre que les BMD sont de plus en plus conscientes de l’importance des résultats. Les cadres et les systèmes axés sur les résultats sont en train d’être mis en place pour mesurer l’impact des opérations financées par les banques multilatérales sur le développement. Les fonctions d’auto-évaluation et d’évaluation indépendante sont en train d’être renforcées. Le rapport 2006 montre également que le degré d'application de l'approche de gestion axée sur les résultats de développement varie selon les BMD et que le défi commun à relever est d’obtenir des données pertinentes en matière de résultats et de les utiliser dans les prises de décision quotidiennes.

Le rapport a pour objectif de contribuer à la transparence, à l'obligation de rendre compte, à l'apprentissage et à la satisfaction de la demande accrue d'informations sur l'utilisation efficace des ressources à la fois par la direction et les actionnaires des BMD.

Le rapport a été publié en temps opportun pour la troisième table ronde internationale sur la gestion axée sur les résultats, prévue à Hanoi, du 5 au 8 février 2007. Il sert également de contribution au rapport de suivi mondial 2007, dont la coordination est assurée par la Banque mondiale et le Fonds monétaire international.


Contact

Ferdinand Bakoup Téléphone: +216 71 10 24 49