Etude pour le développement de l'infrastructure du Nepad

19/10/2005
Share |

Tunis, le 19 octobre 2005 - Le Fonds africain de développement (Fad), le guichet concessionnel du groupe de la Banque africaine de développement (Bad), a approuvé un don de 1,67 millions d'unités de compte* (2,5 millions de $ EU) pour financer une étude du cadre stratégique multinational à moyen et long terme pour le développement de l'infrastructure Nepad (CSMLT).

Les objectifs globaux de l'étude sont de fournir un cadre stratégique pour le développement des infrastructures sur le continent, fondé sur des objectifs stratégiques cohérents, afin de définir les critères de sélection des projets dans le cadre du programme d'infrastructure du Plan d'action à court terme (PACT) du NEPAD, et de définir et mettre en place un cadre de suivi des carences et des progrès. Un rôle important du CSMLT est d'encourager l'interaction fructueuse et la diffusion des bonnes pratiques entre les communautés économiques régionales (CER) et les experts en développement des infrastructures. Le CSMLT établira une vision commune entre toutes les parties prenantes sur les perspectives du programme d'infrastructures du NEPAD à moyen et à long terme (2015-2020).

L'étude fournira aux décideurs du Secrétariat du NEPAD, de la Bad, des CER, des organisations du secteur ainsi qu'aux partenaires au développement, des informations adéquates et un cadre stratégique pour le suivi de la mise en œuvre des programmes et projets d'infrastructure dans le cadre du NEPAD et proposera des mesures pour accélérer la mise en œuvre des projets PACT en cours. Elle vise à promouvoir la participation du secteur privé dans le financement des projets et programmes d'infrastructures et à répondre aux aspirations économiques et sociales du NEPAD.

L'étude sera effectuée en deux parties. La première partie sera effectuée sur six mois et portera sur les recommandations des revues PACT de 2003 et 2004, et identifiera aussi les déficits infrastructurels dans les quatre sous secteurs - énergie, transport, TIC et eau - qui sont particulièrement importants pour la compétitivité de l'Afrique. La deuxième partie sera effectuée sur huit mois environ et proposera des buts et objectifs stratégiques ainsi que des options connexes pour combler le déficit infrastructurel de l'Afrique, et aidera les CER et les organisations du secteur à élaborer des stratégies et programmes à moyen et long terme permettant d'atteindre ces objectifs.

Le coût estimatif de l'étude s'élève à 2,602 millions d'UC (3,90 millions de dollars EU). Le don du Fad financera 64% du coût. Le Fonds de coopération technique du Nigeria (FCTN) financera le reliquat de 0,934 million d'UC (1,4 million de dollars EU).

FICHE D'INFORMATION SUR L'ETUDE

- Nom de l'Etude: NEPAD - Etude du CSMLT

- Lieu: Secrétariat du NEPAD

- Agence d'exécution: Unité NEPAD, Agence temporaire de Relocalisation, Banque africaine de

Développement, 13 Avenue du Ghana, Tunis Belvédère, BP 323, Tunis (Tunisie), Tel: +216 71 102 039, Fax: +216)71 332 694

- Date de démarrage: avril 2006

- Durée: 60 semaines

- Passation de marchés: La préqualification sera annoncée et les consultants présélectionnés seront invités à faire leurs soumissions, conformément aux règles du Groupe de la Banque régissant la passation des marchés en matière d'utilisation des consultants.

*1UC = 1,44946 $EU au 01/10/05

CONTACT: Felix Njoku - Tél.: +216 71 10 26 12 - E-mail: f.njoku@afdb.org


Contact

Felix Njoku Téléphone: +216 71 10 26 12