En Afrique, les secteurs de l’eau et du tourisme ont partie liées : valoriser l’un au profit de l’autre

23/11/2015
Share |

Le Centre africain des ressources naturelles (CARN) publie un nouvel ouvrage, intitulé Tirer le meilleur profit de l’eau par le tourisme en Afrique, qui souligne combien les ressources naturelles – ici l’eau en l’occurrence – sont au cœur des opportunités et des défis qui se posent au continent africain. Embrassant l'Afrique tout entière – où l’eau est inégalement répartie –, ce rapport  analyse de quelle façon une ressource naturelle des plus cruciales, l'eau, peut profiter à l’essor du secteur du tourisme – et réciproquement. Alimentation en eau potable, mais aussi sports nautiques, tourisme balnéaire…, les ressources en eau du continent doivent être préservées et mises en valeur. Maîtres-mots pour ce faire : bonne gouvernance, juste répartition et transparence.

Dans cette publication qui met un coup de projecteur tant sur le secteur de l’eau que sur celui du tourisme, est démontrée la valeur ajoutée qu’une bonne gestion de l'eau peut offrir, tout en soulignant l'importance d’une juste répartition des bénéfices pour parvenir à un développement durable. Le développement durable et la sécurité du continent ne sauraient se passer d’une gouvernance responsable, ni de justice et d’un partage équitable des ressources naturelles, y est-il expliqué

S'appuyant sur l'initiative de la BAD Données sur le tourisme pour l'Afrique, le CARN expose les moyens par lesquels on peut faire du tourisme la rampe de lancement d’une croissance basée sur des ressources naturelles renouvelables. Le tourisme, qui représente déjà plus de 8 % du total des emplois en Afrique, offre des perspectives de création d'emplois conséquentes. Le rapport souligne également la nécessité de tenir compte des impératifs du marché et de renforcer la gestion des ressources naturelles, dans le souci de produire des bénéfices pérennes.

En puisant dans plusieurs études de cas en Afrique ainsi que dans des travaux de recherche récents sur le tourisme, cette publication illustre les perspectives de croissance économique et de création d'emplois que présente ce domaine compliqué qu’est l'exploitation des ressources naturelles. L'accent est mis sur les ressources hydriques communes ainsi que sur les défis et les opportunités avec lesquels les pays membres régionaux de la Banque doivent négocier. La croissnce verte et le développement inclusif peuvent advenir dans le contexte d’une industrie du tourisme en plein essor sur le continent africain, à condition que l’on assure une meilleure gestion des ressources en eau.