Niger : Le Groupe de la BAD approuve 33 millions d’euros pour un programme de réduction de la pauvreté

20/12/2010
Share |

Le Conseil d’administration du  Fonds africain de Développement (FAD), du Groupe de la Banque africaine de développement, a accordé lundi 6 décembre 2010 à Tunis, un prêt de plus de 28 millions d’euros et un don de plus de 4,5 millions d’euros au Niger, pour financer le Programme d’appui à la stratégie de développement accéléré et de réduction de la pauvreté du Niger (PASDRP I).

Le PASDRP I vise à améliorer la gouvernance financière en vue de favoriser l’atteinte des objectifs de croissance et de réduction de la pauvreté que s’est fixé le Niger dans sa stratégie de développement et de réduction de la pauvreté, sur la période 2008-2012. Ce programme permettra au Niger d’améliorer la gestion de ses finances publiques, notamment la transparence et la crédibilité du Budget,  la gestion des marchés publics et le renforcement du contrôle externe de la dépense. Ces reformes sont d’autant plus nécessaires, dans la perspective d’une augmentation annoncée des ressources budgétaires, que le Niger attend une forte augmentation de sa production de pétrole et d’uranium.

L’amélioration de la gestion des finances publiques, à travers le PASDRP I, permettra de mettre en œuvre plus efficacement la stratégie d’intervention de la Banque africaine de développement au Niger.

L’approbation de ce financement est consécutive à la reprise du dialogue politique entre le gouvernement de transition nigérien et les principaux partenaires au développement qui ont manifesté leur volonté d’accompagner le Niger en reprenant leurs appuis respectifs.