Le Niger atteint le point d’achèvement au titre de l’initiative PPTE: La Bad lui accorde une importante réduction de dette

13/10/2004
Share |

Le Groupe de la Banque fournira en conséquence au pays un allègement irrévocable de la dette à concurrence de 50,01 millions de dollars EU en valeur nette actualisée (VAN). Le Niger sera exonéré de 80 % de ses obligations annuelles au titre du service de sa dette à l’égard du Groupe de la Banque jusqu’à apurement du montant total en 2024.

En prenant cette décision, les conseils d’administration ont reconnu que le Niger a mis en œuvre avec succès les réformes convenues au point de décision en décembre 2000. Conformément aux accords conclus dans le cadre de l’Initiative PPTE renforcée, l’atteinte par le Sénégal du point d’achèvement était subordonnée à la réalisation des principales conditions suivantes:

- Achèvement et mise en œuvre réussie du Document de stratégie de réduction de la pauvreté (DSRP) pendant une année au moins ;

- Maintien d’un environnement macroéconomique stable conformément aux objectifs fixés par le FMI ;

- Mise en œuvre de réformes sociales et en matière de gouvernance, dont le suivi est assuré dans le cadre de l’Initiative et dont les grandes lignes étaient présentées au point de décision.

Les conseils d’administration ont souligné que les critères de déclenchement spécifiques qui avaient été définis au point de décision afin d’évaluer la capacité pour le Niger à atteindre le point d’achèvement au titre de l’Initiative PPTE renforcée ont été remplis. Le DSRP adopté par le gouvernement en janvier 2002 s’est révélé un cadre fiable pour une assistance à des conditions de faveur en vue de faire reculer la pauvreté au Niger.

Les conseils d’administration ont noté que le Niger s’attachait, depuis 2002, à mettre en œuvre les réformes et programmes visant à promouvoir une croissance économique robuste et soutenue, ainsi qu’à alléger la pauvreté. Le gouvernement jouit d’une solide réputation en matière de mise en œuvre de réformes stratégiques et structurelles, et des progrès satisfaisants ont été enregistrés en ce qui concerne les politiques budgétaires.

Les réformes visant à améliorer l’accès à l’éducation de base, notamment la construction de 2 433 nouvelles salles de classe au cours de la période 2001/2002, dont 86 % en milieu rural, ainsi que le recrutement de 3 701 enseignants pour l’année scolaire 2003/2004, dont 77 % travaillent en milieu rural, ont été couronnées de succès. S’agissant du secteur de la santé, les réformes ont porté sur l’accroissement des effectifs des centres de santé et sur la mise en place d’une stratégie de lutte contre le VIH/sida et autres maladies sexuellement transmissibles.

Le Niger est le 8e pays membre régional de la banque à atteindre le point d’achèvement au titre de l’initiative PPTE renforcée. L’allègement de la dette accordé au pays par le Groupe de la Bad depuis décembre 2000, date à laquelle le Niger a atteint le point de décision – la première étape du processus PPTE –, s’élève à 7,05 millions de $ EU en valeur nominale, soit 17,53 % de l’allègement de dette total accordé au pays durant cette période.

Media contact:

Eric Chinje

+216 71 10 21 16

e.chinje@afdb.org


Contact

Eric Chinje Téléphone: +216 71 10 21 16