Nigeria - Le FAD approuve 32,48 millions de dollars pour appuyer le programme de sécurité alimentaire

18/10/2006
Share |

Tunis, le 18 octobre 2006 – Le conseil d’administration du Fonds africain de développement (FAD), le guichet concessionnel du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé mercredi à Tunis, un prêt de 22 millions d’unités de compte (UC*), équivalant à 32,48 millions de dollars américains  pour financer un appui au programmes national de sécurité alimentaire (SNFS) dans trois états du Nigeria, l’état d’Ekiti, d’Ondo et de Cross River.

Le projet permettra d’accroître la production agricole et les revenus des ménages ruraux et des communautés bénéficiaires, avec comme objectif global de renforcer la sécurité alimentaire aux niveaux national et des ménages, et de réduire durablement la pauvreté rurale.

L’intervention de la Banque durera cinq ans et comprendra les volets suivants:

  • Développement communautaire et appui institutionnel: promouvoir l’autonomisation communautaire, constituer des groupes et les soutenir, assurer la formation, le renforcement des capacités à l’échelle de l’État, des administrations locales et des agriculteurs, et fournir des services d’appui aux marchés ;
  • Aménagement de la terre et gestion de l’eau: créer 18 sites de production dans des LGC choisis, à travers l’aménagement des terres et la gestion de l’eau, construire des infrastructures et fournir du matériel, des intrants et des services agricoles ;
  • Accroissement et diversification de la production: offrir des opportunités de diversification des cultures, de la production animale, de l’aquaculture et de l’agroforesterie.

Les bénéficiaires des ressources de la Banque au titre de la phase d’expansion du programme NPFS sont les Etats d’Ekiti, d’Ondo et de Cross River. Ces États comptent parmi les meilleurs du classement de l’étude de référence réalisée par le gouvernement nigérian et les bailleurs de fonds, et ayant permis la hiérarchisation de huit États devant bénéficier d’opérations de développement, sur la base de leur performance en matière de politique, de gestion budgétaire et fiscale, de prestation des services, et de communication et de transparence. D’autres éléments pris en compte sont la situation d’extrême pauvreté de l’État de Ekiti, la participation de l’État d’Ondo d'u projet de vulgarisation du riz nerica financé par la Banque, l’existence d’un projet de développement portuaire à Ondo, et le projet de route Nigeria-Cameroun dans l’État de Cross River.

Le montant total du projet est estimé à 27,58 millions d’UC équivalant à  40,71 millions de dollars américains. Le prêt du FAD représente 80% du coût total. Le reliquat de 20% sera couvert par les contributions des différentes composantes gouvernementales se chiffrant à 4,466 millions d’UC, soit 16 %, tandis que celle des bénéficiaires sera de 1,109 millions d’UC, soit 4 %.

Les opérations du groupe de la BAD au Nigeria ont commencé en 1971.  A ce jour, les engagements de la Banque sont de l’ordre de 5,86 milliards de dollars américains pour 67 opérations.

Résumé du Projet

  • Nom du Projet: Appui au programme national de sécurité alimentaire dans les États d’Ekiti, de Ondo et de Cross River (NPFS)
  • Zone d’implantation: Les États d’Ekiti, de Ondo et de Cross River.
  • Organe d’exécution: Le Ministère fédéral de l’Agriculture et du Développement rural (FMARD) FCDA Secrétariat, Area 11 P.M. B. 135, Garki, Abuja, Nigeria Tel: +234 9 3142405 Fax: +234 9 3142532
  • Date de démarrage: Janvier 2007
  • Durée: 5 ans
  • Acquisition de biens et travaux: L’acquisition de biens, travaux et services de consultants sur les ressources du FAD se fera conformément aux Règles de procédure pour l’acquisition des biens et des travaux du Groupe de la Banque ou, le cas échéant, aux Règles de procédure pour l’acquisition des services de consultants du Groupe de la Banque, en utilisant les documents-types d’appel d’offres de la Banque
  • Services de consultants requis: Des services de consultants seront requis dans les domaines suivants: liens entre recherche et vulgarisation, formation des agriculteurs et des agents de vulgarisation, audit annuel, revue à mi-parcours et rapport d’achèvement du projet.

*1 UC = 1, 47637 US$ = 189,072 NGN au 18/10/2006

 

CONTACT: Felix Njoku – Tel.: +216 71 10 26 12 – E-mail: f.njoku@afdb.org

Internal and External Communications Division– Tel.: +216 71 10 29 16 – Fax: +216 71 10 37 52 – E-mail: comuadb@afdb.org


Contact

Felix Njoku Téléphone: +216 71 10 26 12