Nigeria : Le Président de la BAD en visite officielle

30/08/2006
Share |

Nigeria : Le Président de la BAD en visite officielle

Lors de son récent voyage au Nigeria, le président du Groupe de la Banque, Donald Kaberuka, a rencontré le président nigérian, M. Olusegun Obasanjo. Au cours de la rencontre,  les deux hommes ont évoqué des questions d’intérêt commun. M. Kaberuka a également rencontré de hauts responsables gouvernementaux, y compris le ministre des finances, le ministre de l’administration de la capitale fédérale et le ministre de la santé, ainsi que des représentants des bailleurs de fonds, tels que le FMI, la Banque mondiale, l’ACDI, le DFID, la FAO, l’UNESCO, la JICA, l’UE. Ce déplacement du président s’inscrit dans le cadre de sa visite de familiarisation des pays membres régionaux.

La visite l’a amené dans plusieurs villes nigérianes, y compris Lagos où il a visité la bourse des valeurs et a rencontré des acteurs clés du secteur privé. Il a également rencontré le Gouverneur de l’Etat de Kaduna et a visité l’hôpital général Yusuf Dantsoho Memorial-Tudun Wada dans la ville de Kaduna. Le Nigeria joue un rôle économique prépondérant dans le continent. Sa dimension économique, sa potentialité interne et, par dessus tout, son portefeuille d’investissement à la Banque en son une preuve tangible.

Le personnel et la direction de la Banque devront réfléchir plus stratégiquement pour la mise en place d’un portefeuille robuste et diversifié, en particulier dans le secteur privé, a souligné le président Kaberuka.  Il a, à cet effet, identifié les domaines focaux suivants: le développement de l’infrastructure et le renforcement des capacités, le développement des petites et moyennes entreprises, le renforcement et l’approfondissement des marchés de capitaux, ainsi que le développement des systèmes financiers pour soutenir les crédits immobiliers.

Le président du Groupe de la Banque a également souligné les défis auxquels sont confrontés Lagos, Abuja et d’autres villes africaines en général. Au nombre de ces problèmes, on note l’urbanisation rapide et la pauvreté urbaine. Dans son allocution, il a indiqué qu’en s’attaquant aux questions de la pauvreté en milieu rural, la question de la migration des populations vers les centres urbains à travers le continent devra être également prise en compte, pour mieux relever de nouveaux défis qui se présentent dans les villes.

En route pour Abuja, M. Kaberuka a fait une escale au centre de formation des nomades du P.K. 26. Il s’agit de l’une des deux institutions de formation spécialisées dans la formation des nomades, qui bénéficiera du financement de la Banque dans le cadre du Projet de formation professionnelle. Le projet a été approuvé en juillet 2005. Le prêt FAD de 30 millions d’UC, équivalent à 44,5 millions de dollars, sera destiné au financement de dix institutions, y compris cinq collèges de sciences et d’enseignement technique, un centre d’éducation féminine et deux centres spécialisés dans l’enseignement des nomades. Ce centre qui a vu la visite du Président du Groupe de la Banque sera financé à hauteur de 1.402.178 UC, équivalent à 2,07 millions de dollars. L’accord de prêt a été signé en mai 2006 à Abuja.

Le centre de formation des nomades du PK 26 est unique en son genre du fait qu’il se trouve en dehors d’une zone de pâturage et aussi étant le seul centre de formation des formateurs pour plus de 20 centres de formation de nomades dans le pays. Les fonds alloués au centre dans le cadre du projet sont destinés à la mise en oeuvre des activités, y compris la construction et la réhabilitation des bâtiments administratifs, des salles de classe, des foyers et de la résidence des enseignants. Les fonds serviront également à l’acquisition des équipements et matériels de la salle de classe, du laboratoire, de la bibliothèque et de cuisine.

Au centre, le président a été reçu par la Secrétaire exécutive de la Commission nationale de l’enseignement aux nomades, Mme Nafisatu Mohammed, la direction du centre, le personnel, les élèves ainsi que d’autres membres de la communauté. Dans son allocution de bienvenue, Mme Mohammed a cité les réalisations de cette commission après 17 années d’existence. Parmi ces réalisations, on note le développement et l’adaptation du programme et de la méthode d’enseignement dans le cycle primaire de la première classe à la sixième dans 8 matières, création d’écoles modèles dans certaines zones de pâturage, la mise en place des partenariats et des relations avec les organismes internationaux, tels que le DFID et la Coopération japonaise. Ces relations ont généré le don d’une salle d’entraînement, d’un foyer et de matériels didactiques.

Plus tôt, la Secrétaire exécutive avait fait un exposé au président Kaberuka sur les objectifs de la commission, qui consistent à renforcer l’accès à l’enseignement formel et informel de trois catégories de migrateurs, notamment des bergers, des pêcheurs et des fermiers et leurs familles. Sur une population de 10 millions de nomades dispersés à travers 36 Etats, y compris la capitale fédérale, plus de 3 millions sont des enfants en âge scolaire. 5.000 enseignants sortis d’écoles normales des instituteurs y dispensent les cours suivants: enseignement primaire formel pour les enfants des nomades, cours d’alphabétisation pour les adultes en langue locale et en Anglais, formation professionnelle dans la production du yaourt et d’autres produits laitiers pour les familles nomades.

En guise de réponse, M. Kaberuka a exprimé sa satisfaction du fait que la Banque deviendrait partenaire du centre pour contribuer à l’amélioration de la vie des nomades, soulignant que le centre et la communauté devraient s’assurer qu’aucun enfant n’est abandonné, mais que tous soient inscrits à l’école. Il a également exhorté la direction du centre à aider la communauté à améliorer sa vie.

Accompagné de la Secrétaire exécutive, le président a visité tout le centre et a rencontré les élèves. Il a également suivi en tant qu’observateur un cours dispensé aux adultes et un cours de formation professionnelle féminine et de soins pour les animaux. Il a visité le site d’approvisionnement en eau, le logement des auditeurs et le bâtiment tenant lieu de pâturage. Le président a profité de l’occasion pour encourager les auditeurs. Vous êtes de futurs dirigeants, a-t-il souligné, ajoutant que quelles que soient leurs origines, l’éducation et la détermination leur permettront de réussir et d’apporter des contributions à la société. Aussi, le président a-t-il exhorté les parents à maintenir leurs enfants à l’école afin de leur garantir un avenir meilleur.


Contact

Joachim Arrey Téléphone: +216 71 10 26 12