Microfinance au Nigeria : 5 millions $ de ligne de crédit pour 1 500 entrepreneurs et 2 500 nouveaux emplois

23/09/2014
Share |

Abidjan, le 18 septembre 2014 – Par le biais de son guichet du secteur privé, le Conseil des gouverneurs du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé, le 18 septembre 2014, l’octroi d’une ligne de crédit à AB Microfinance Bank Nigeria, d’un montant équivalant en nairas nigérians (NGN) à 5 millions de dollars EU.

AB Microfinance Bank Nigeria (ABN) est une institution de microfinance (IMF) qui a démarré en 2008 dans l’État de Lagos, au Nigeria. Elle offre une vaste gamme de services financiers aux micro, petites et moyennes entreprises (MPME) surtout. Grâce à la bonne progression de ses activités bancaires, elle possède actuellement 14 succursales et a obtenu une licence d’exploitation lui permettant d’exercer ses activités dans tout le pays, en tant qu’IMF d’envergure nationale. À la fin de l’année 2013, AB Microfinance Bank affichait un portefeuille de prêt de plus de 30 000 clients, lequel continue de s’étoffer rapidement. Un nombre croissant des clients d’ABN est constitué de PME, pour la plupart des micro-entreprises passées au stade de petites entreprises, grâce à leur essor.

La ligne de crédit apportera un soutien aux PME clientes d’ABN, tant existantes que nouvelles.  En effet, ABN dispose d’un solide portefeuille de projets de PME en quête de financement pour étendre leurs activités. Ces PME évoluent dans différents secteurs économiques, notamment dans le commerce et les échanges, la fabrication, les services, la construction et les transports. Le financement leur offrira un soutien pour leurs investissements et leurs fonds de roulement. Grâce au financement à plus long terme accordé par la BAD, ABN devrait également pouvoir désormais fournir à ses PME clientes des prêts à plus longue échéance, stimulant ainsi les investissements dont le secteur des PME a grand besoin. La ligne de crédit devrait profiter, sur une période de cinq ans, à près de 1 500 entrepreneurs, qui seront, en grande partie, des PME nouvellement clientes. Selon une première estimation, elle pourrait contribuer à la création d’au moins 2 500 nouveaux emplois, outre le maintien des emplois existants dans ces entreprises. Les femmes et les jeunes constituent une clientèle importante pour ABN et bénéficieront donc également, et de façon notable, de la ligne de crédit de la BAD. En complément de celle-ci, la BAD étudiera avec ABN la possibilité de renforcer ses opérations grâce à une assistance technique, offrant ainsi un soutien efficace à l’expansion d’ABN à travers le Nigeria.

AB Microfinance Bank s’inscrit dans le programme que la BAD consacre aux PME en Afrique, en vue d’élaborer et d’étendre ses activités de financement des PME et de fournir aux PME locales des possibilités de financement à moyen et long termes.

Approuvé par le Conseil d’administration de la BAD en juillet 2013, le Programme PME pour l’Afrique est un programme de financement, étalé sur quatre ans, d’un montant de 125 millions de dollars EU. Il est combiné avec une série de mesures d’assistance technique d’un montant de 3,98 millions de dollars EU, accordé par le Fonds d’assistance au secteur privé africain (FAPA), qui entend soutenir les micro, petites et moyennes entreprises en Afrique. Le programme dédié aux PME fournira le financement à long terme nécessaire, ainsi qu’une série de mesures d’assistance technique, afin de répondre aux nombreuses contraintes auxquelles sont soumises les 25 institutions financières que compte le programme, ainsi que les PME qui composent leur clientèle à travers l’Afrique.

Tout au long de son processus de sélection en cours, le programme PME permettra à des milliers de PME – dont certaines dirigées par des femmes et des jeunes – d’accéder à d’importantes ressources sur le long terme, favorisant ainsi la création d’emplois, la réduction de la pauvreté et la croissance inclusive sur le continent.

À propos du Fonds d’assistance au secteur privé africain

Le Fonds d’assistance au secteur privé africain (FAPA) est un fonds fiduciaire thématique et multi donateurs qui accorde des subventions pour l’assistance technique et le renforcement des capacités, en vue de soutenir la mise en œuvre de la stratégie de la BAD pour le développement du secteur privé. Le gouvernement japonais, la Banque africaine de développement, la Banque autrichienne de développement et le gouvernement autrichien sont les contributeurs de ce fonds qui a accordé, à ce jour, 42 millions de dollars EU à 47 projets répartis sur le continent africain. Le portefeuille du FAPA comprend des projets régionaux et nationaux, portant sur des domaines tels que l’amélioration de l’environnement des affaires, l’intermédiation financière, les infrastructures, le commerce, ainsi que les micro, petites et moyennes entreprises.

Contacts

Médias :
Onike Nicol-Houra, tél. : + 216 7110 3227, o.nicol@afdb.org

Technique :
Robert Zegers, chargé d’investissement en chef, tél. : + 225 2026 35 51, r.zegers@afdb.org 
Kazuhiro Numasawa, chargé d’investissement principal, tél. : + 225 2026 28 82, k.numasawa@afdb.org

Les communiqués de presse sont également disponibles sur le site Internet de la Banque : http://j.mp/AfDB_Media