Le prix Nobel Joseph Stiglitz orateur du Programme des conférenciers éminents de la BAD

Share |

Date: 11/01/2010 10:45
Lieu: Amen Bank, Hall Mohamed Majoul, Tunis, Tunisie
photo-joseph stiglitz

Tunis, 4 janvier 2010 - La Banque africaine de développement (BAD) est heureuse d'annoncer que l'éminent économiste et prix Nobel, le professeur Joseph Stiglitz, donnera à Tunis, le 11 janvier 2010, une conférence sur le thème: "Les suites de la crise financière: options pour l'Afrique ». La conférence du professeur Stiglitz s’inscrit dans la longue lignée d’orateurs  prestigieux qui ont participé au programme des conférenciers éminents de la BAD.

Dans le contexte de l'après-crise financière, le professeur Stiglitz partagera ses vues sur les options qui s’offrent aux pays africains : réformes, privatisation, libéralisation du marché des capitaux, nationalisations et interventions de l'Etat, stabilisation et gouvernance.

L'économie néoclassique affirme que les marchés sont toujours efficaces. Pour M. Stiglitz, ce n'est cependant que dans des circonstances exceptionnelles que les marchés sont efficients.

Le vrai débat est donc de trouver le juste équilibre entre le marché et l’Etat. Bien que cet équilibre soit différent selon les époques et les lieux, les deux sont nécessaires et ils peuvent se compléter l’un l'autre.

Joseph Stiglitz a reçu le prix Nobel d'économie en 2001 pour sa contribution à la théorie de l'asymétrie d'information. Il a apporté d'importantes contributions à la macro-économie et à la théorie monétaire, à l'économie du développement et à la théorie du commerce, aux finances publiques et aux théories touchant les organisations industrielles et l’organisation du monde rural, ainsi qu’aux théories sur l'économie sociale et la distribution des revenus.

Dans les années 1980, il a contribué à relancer l'intérêt pour l'économie de la recherche et développement. Son travail a permis d'expliquer les circonstances dans lesquelles les marchés ne fonctionnent pas bien, et comment l'intervention sélective des Etats peut améliorer leurs performances.

Son livre, « La grande désillusion », a été traduit en 35 langues et s'est vendu à plus d'un million d'exemplaires dans le monde.

Le Programme des conférenciers éminents de la BAD, lancé en mars 2006, est une plate-forme visant à diffuser la pluralité des idées et visions sur le développement de l'Afrique, émanant de chefs d’Etat, de citoyens et chercheurs émérites et d'autres personnalités investies de hautes responsabilités.

La présentation du professeur Stiglitz constituera le 15e séminaire de la série. Elle sera présidée par Donald Kaberuka, président de la BAD.


Documents

Sections Connexes

Contact