Conférence du Prix Nobel Wangari Maathai à la BAD

Share |

Date: 27/10/2009
Lieu: Tunis, Tunisie

À l’invitation du président du Groupe de la Banque africaine de développement, le Prix Nobel Wangari prononcera une conférence sur le thème : « Gestion des ressources naturelles et réduction de la pauvreté. » Le choix du thème de la conférence, prévue le 27 octobre 2009 dans les locaux de la BAD à Tunis, a été motivé par la nécessité d’approfondir la réflexion sur la manière dont les bonnes pratiques en matière d’utilisation des ressources naturelles peuvent contribuer à accélérer la réduction de la pauvreté, la viabilité environnementale et le développement, notamment dans les zones rurales en Afrique.

En théorie, on peut penser que les pays dotés de ressources naturelles sont mieux placés que les pays démunis pour réduire rapidement la pauvreté et transformer leurs économies. Toutefois, à quelques exceptions près, les performances des pays africains riches en ressources naturelles ont été relativement faibles et bien en deçà des attentes. Dans beaucoup de cas, l’exploitation et l’utilisation des ressources ont généralement conduit à l’aggravation de la pauvreté et à une forte dégradation de l’environnement dans les zones qui recèlent ces ressources.

La conférence offre l’opportunité de fructueux échanges sur la manière dont certains pays et communautés sont parvenus, avec l’exploitation de leurs ressources, à réduire la pauvreté et à enregistrer une croissance économique ; tandis que d’autres se sont retrouvés pris au piège de la pauvreté, avec paradoxalement beaucoup de richesses.

Les discussions porteront également sur les relations entre possession des richesses, capacités institutionnelles et organisationnelles des pays, démocratie participative et bonne gouvernance ainsi que les rôles et responsabilités des collectivités locales et internationales. Depuis la création du Programme des éminents conférenciers de la Banque en 2006, 13 conférenciers de haut niveau ont entretenu un auditoire de plus de 3 000 participants. Les conférences ont offert au personnel de la Banque, aux membres du corps diplomatique, au personnel des organisations internationales et des institutions d’enseignement supérieur de la Tunisie, l’occasion privilégiée d’acquérir des connaissances, grâce à ces éminentes personnalités, sur les défis qui se posent au continent.

Cette tradition sera également respectée lors de la prochaine conférence dont l’oratrice est Mme Wangari Maathai. La lauréate du prix Nobel a été choisie pour ses connaissances et son expérience inestimables en matière de ressources naturelles, notamment leur relation avec la viabilité de l’écosystème, la réduction de la pauvreté, l’égalité entre les hommes et les femmes, et la paix dans les pays en développement. Ces atouts font d’elle la personne idéale pour conduire la14e conférence de la série des Eminents conférenciers de la BAD.

La lauréate du prix Nobel Wangari Maathai combine la science, l’engagement social et l’action politique. Sa stratégie va au-delà de la simple protection de l’environnement, car elle vise également à protéger et à renforcer l’essence même du développement écologiquement durable. Elle a créé le Mouvement ceinture verte depuis bientôt 30 ans et elle a jusqu’ici réussi à mobiliser les femmes pauvres pour planter 30 millions d’arbres. Ses méthodes ont également fait école dans d’autres pays.

Par le biais de l’éducation, du développement communautaire, de la protection des droits humains, de la planification familiale, de la nutrition et de la lutte contre la corruption, le Mouvement ceinture verte a posé les jalons du développement au niveau local. Le professeur Maathai est une forte voix africaine qui porte les préoccupations des pauvres et des populations défavorisées, notamment les femmes, afin que leurs potentialités soient reconnues et exploitées pour le développement du continent. Wangari Maathai est la première femme africaine à recevoir le prestigieux prix Nobel de la paix, en 2004. Elle représente un exemple et une source d’inspiration pour de nombreuses personnes qui, à travers le monde, militent en faveur du développement durable, de la réduction de la pauvreté, de l’égalité entre les hommes et les femmes, de la démocratie et la paix.