« Nos forêts constituent un précieux trésor à préserver », déclare Wangari Maathai

27/10/2009
Share |

« Fais de ton mieux pour assurer le développement de ton continent », telle est en substance la leçon à tirer de la conférence donnée par Wangari Maathai, ce mardi 27 octobre 2009, à Tunis au siège temporaire de relocalisation de la Banque africaine de développement (BAD).

Cet effort qui incombe à chaque Africaine et à chaque Africain permettra de valoriser les ressources naturelles et d’assurer la protection de l’environnement. Car, la dégradation de la diversité biologique est due à l’action des hommes et c’est donc dans l’esprit des hommes qu’il faut ériger les concepts de paix et de préservation de l’environnement, a-t-elle indiqué. Elle a invité les gouvernements et les institutions à promouvoir le développement de l’agriculture et la reforestation pour aider les populations les plus démunies à surmonter les affres de la pauvreté.

La bonne gestion des ressources fondée sur un engagement responsable des pouvoirs publics permettra à l’Afrique de sortir du cercle vicieux de la pauvreté. Pour cela, il est important, selon Wangari Maathai de renforcer les capacités des populations de base, afin de leur permettre de comprendre davantage les véritables enjeux sur la préservation des ressources naturelles du continent.