Résultats des consultations relatives à la reconstitution du FAD-12

22/10/2010
Share |

Les plénipotentiaires du Fonds africain de développement (FAD), ont conclu, le 7 octobre 2010, les négociations de la douzième reconstitution des ressources du Fonds africain de développement (FAD-12). Ils sont convenus d’une augmentation de 10,6 % des contributions totales des donateurs au titre de 2011-2013. Les donateurs et la direction sont également convenus qu’il s’agit d’un vote de confiance significatif dans le Fonds, son leadership et son rôle dans le développement de l’Afrique. Il s’agit aussi d’un accomplissement significatif dans les conditions budgétaires exceptionnelles auxquelles tous les pays sont confrontés. Des engagements accrus, ajoutés aux ressources internes, porteront le niveau de reconstitution à 9,5 milliards de dollars (6,1 milliards d’UC) approximativement, en vue de soutenir les activités du Fonds en Afrique au titre des trois prochaines années. Les donateurs ont approuvé un cadre de politique pour la période du FAD-12, qui renforce les priorités stratégiques  existantes en matière d’infrastructure, de gouvernance, d’intégration régionale et d’appui aux Etats fragiles. Ce cadre de politique souligne le rôle crucial du développement du secteur privé, ainsi que la nécessité d’intégration des questions liées au changement climatique dans les activités du Fonds. Les donateurs ont exprimé leur profond attachement à la poursuite des réformes institutionnelles, en vue de renforcer les capacités du FAD et de la Banque africaine de développement, en tant que chef de file des institutions africaines de développement.