Réponses politiques à la crise financière : quel plan d’action ?

13/11/2009
Share |

La Conférence économique africaine a été une opportunité pour les experts et décideurs politiques de passer en revue les principaux problèmes du développement en Afrique. Au cours de la dernière session présidée par Ekwow Spio-Garbrah, directeur exécutif de Commonwealth Telecommunication Organisation,  M Pierre Jacquet, chef économiste, Agence francaise de developpement, M. Yaw Nyarko, New York University et M. Ambroise Kone, conseiller spécial du Gouverneur de la BECEAO, ont presenté divers sujets autour de la problématique du développement en Afrique.  

Les problèmes lies à la fuite des capitaux, la diaspora africaine, la capacité d’exécution des programmes de développement par les gouvernements africains, l’aide au développement , la lutte contre la pauvreté, l’éducation et la jeunesse ont été passés en revue. La mise en valeur du potentiel économique du continent requiert, selon les orateurs et participants, un changement de paradigme de développement et une meilleure prise en compte des questions liées à la gouvernance et au leadership. Les participants ont invité la BAD, la CEA et l’UA a élaborer un plan d’action pour passer de la théorie à l’action.