Reconstruction post-conflit au Burundi : Le FAD appuie la création de l’emploi et la réduction de la pauvreté

13/12/2004
Share |

Le conseil d’administration du Fonds africain de développement. (FAD), le guichet concessionnel du Groupe de la BAD, a approuvé un prêt de 9,81 millions d’unités de compte (UC *), équivalant à 15,07 millions de dollars EU pour financer le projet multisectoriel de réinsertion socio-économique dans le pays.

L’objectif sectoriel du projet est de contribuer à l’insertion socioéconomique des groupes défavorisés à travers la création d’emplois à haute intensité de main-d’oeuvre pour la réalisation des infrastructures, et à travers l’accès à des services sociaux tels que la santé, l’éducation et le cadre de vie.

La mise en oeuvre des activités proposées par le projet permettra de réhabiliter et d’équiper 30 écoles primaires et 16 centres de santé ; de paver 8,5 km de voiries urbaines et de curer et recouvrir 2,5 km de caniveaux ; ce qui permettra de générer par année, 3 400 emplois directs dont 30 % de femmes.

Le projet facilitera en outre la réhabilitation et l’équipement de 6 centres de formation artisanale et d’enseignement des métiers, l’élaboration des programmes et référentiels de formation ainsi que la formation et la mise à niveau des enseignants et des cadres du ministère chargés de la formation professionnelle afin d’assurer des formations qualifiantes à environ 3 500 personnes supplémentaires par année.

Le projet envisage la formation en gestion et en élaboration de projets de micro, petites et moyennes entreprises en faveur des associations à but non lucratif intervenant dans le domaine du VIH/SIDA et facilitera l’accès grâce à des initiatives communautaires à différentes sources de financement susceptibles de promouvoir leur autosuffisance.

Par ailleurs, le personnel travaillant sur les différents chantiers et les populations des structures d’enseignement et d’apprentissage seront sensibilisés sur la question du VIH/SIDA, de même que les centres médicaux réhabilités seront équipés de centres de dépistage et de conseil.

Enfin, les associations de femmes et de jeunes ayant des initiatives de création d’activités génératrices de revenus auront accès à des informations et formations spécifiques en matière de techniques de production et de gestion des micro-unités de production, et en matière d’assainissement et de protection de l’environnement.

Le coût total du projet est évalué à 10,95 millions d’UC, équivalant 16,82 millions de dollars EU. Le prêt FAD correspond à 89,5% du coût du projet. La participation du Gouvernement de 1,14 millions d’UC représente 10,5% du montant du projet, dont 0,11 million d’UC de contribution par les bénéficiaires.

Les opérations du Groupe de la Banque au Burundi ont commencé en 1974. A ce jour, le montant des engagements du Groupe au pays s'élève à 390.07 millions de dollars EU pour 44 opérations.

FICHE DE PROJET

- Titre du Projet: Projet multisectoriel de réinsertion socio-économique

- Lieu d’Implantation: Bujumbura-rural, Kayanza, Gitega, Rutana et Bururi

- Organe d’Exécution: Secrétariat Technique du Programme de Travaux Publics et de Création d’Emplois, Bujumbura, Burundi.

- Date Probable de Démarrage & - - - Durée: Avril 2005, 4 ans

*1 UC = 1.53590 USD au 01/12/2004

Media contact:

Felix Njoku – Tel.: +216 71 10 26 12 – E-mail: f.njoku@afdb.org


Contact

Felix Njoku Téléphone: +216 71 10 26 12