« Préserver les forêts africaines », thème d’une exposition aux AA 2011 de la BAD

Share |

De: 06/06/2011
A: 10/06/2011
Lieu: Lisbonne, Portugal

Le saviez-vous ? Plus d'un quart des forêts tropicales du monde se trouvent en Afrique. La forêt équatoriale du Bassin du Congo est la deuxième au monde, en termes de superficie, après le bassin amazonien. Elle constitue l’écosystème le plus riche de la région et abrite plus de la moitié des plantes et des animaux sauvages du continent. Elle s’étale sur plusieurs pays d’Afrique centrale (Cameroun, Gabon, Rep. Centrafricaine, Congo-Brazza-ville et R.D. du Congo). Outre la forêt du Bassin du Congo, l’Afrique renferme plusieurs autres ensembles forestiers, comme la forêt de la Haute Guinée, celles importantes situées dans plusieurs pays, de la Tanzanie à la Zambie ou encore à Madagascar. Il y a également les monts forestiers un peu partout en Afrique.

Les forêts africaines contiennent 45% de la biodiversité globale. Mais si l’on n’y prend garde, cette richesse est de plus en plus menacée. Les forêts africaines disparaissent surtout à cause de la coupe commerciale des arbres, la prospection minière, la production d’énergie hydraulique ou encore la  conversion sauvage de forêts pour les besoins de l’agriculture.

Lors de ses prochaines Assemblées annuelles, la Banque africaine de développement va sensibiliser sur les risques encourus par l’écosystème du continent. L’institution montrera quelques-uns de ses projets pour contrer cette menace, donnée essentielle du changement climatique. Aussi, une exposition permanente intitulée « Préserver les forêts africaines » aura lieu du 6 au 10 juin 2011 au Centre des Congrès de Lisbonne, lieu des Assemblées annuelles 2011.