Le Président Kaberuka achève sa visite au Mozambique

15/02/2006
Share |

Le président Donald Kaberuka a achevé sa  visite officielle de deux jours au Mozambique, au cours de laquelle il s’est entretenu avec les autorités du pays, avec la plupart des parties prenantes et a inauguré le Bureau régional de la Banque à Maputo.

M. Kaberuka a eu des entretiens avec le président Armando Guebuza, le Premier Ministre Luisa Diogo, des membres de son gouvernement et des dirigeants d’entreprises au Mozambique.

Il a également visité le musée national de l’Ile de Mozambique, où le guichet du secteur privé de la Bad travaille avec l’UNESCO sur la réhabilitation des sites historiques et culturels pour créer une activité économique afin de soutenir les investissements.

Le président Kaberuka a tenu une réunion, mardi, avec les représentants des donateurs et donné une conférence de presse avant de s’envoler pour Mbabane, au Swaziland pour une visite officielle de deux jours. Il était accompagné par l’administrateur de la Banque pour le Mozambique M. Barminas Kukuri et l’administrateur pour le Swaziland, M. Phiwayinkosi Ginindza.

Engagement à renforcer les bureaux régionaux

Après l’inauguration du bureau régional du Mozambique, le président Kaberuka a signé un protocole d’accord faisant de la BAD une partie intégrante de la communauté des donateurs. Elle devient ainsi le 18e membre de la communauté dénommée G-18. Il a promis de renforcer les bureaux régionaux et nationaux et de leur accorder le pouvoir nécessaire afin qu’ils puissent prendre part au dialogue sur les questions nationales. Il a exhorté la communauté des donateurs à aller de l’avant dans l’harmonisation et la coordination et à bâtir un véritable partenariat avec les pays.

Le bureau de Maputo intervient au Botswana, au Lesotho, au Mozambique, en Namibie, en Afrique du Sud et au Swaziland.

Répéter à l’envi à l’Afrique la nécessité d’être compétitive

Un des thèmes majeurs de l’actuelle visite du Président Kaberuka en Afrique australe est la compétitivité commerciale – la préparation de l’Afrique à compétir sur le marché mondial.

Ce sujet est revenu au cours du sommet sur la gouvernance progressive, la semaine dernière, à Prétoria, qui a rassemblé un groupe restreint de leaders: les présidents Thabo Mbeki (hôte de la réunion) et Luiz Inacio Lula Da Silva du Brésil ; les Premiers Ministres Tony Blair de Grande-Bretagne,  Helen Clark de Nouvelle Zélande, Lee hae-Chan de Corée du Sud, l’ancien Premier Ministre canadien, Paul Martin, le président de la BAD, Donald Kaberuka, le commissaire au commerce de l’UE, Peter Mandelson, ainsi que le directeur général de l’OMC Pascal Lamy et son prédécesseur, Supachai Panitchpakdi.


Sections Connexes