En visite officielle en Ouganda - le président Kaberuka exprime son optimisme sur les perspectives de développement en Afrique

08/10/2007
Share |

Kampala, le 8 octobre 2007 – Le président Donald Kaberuka a prononcé un discours mémorable à la Banque centrale d’Ouganda sur le thème: « L’économie africaine: 50 ans après les indépendances ». Cette allocution était un hommage rendu à Mr Joseph Mubiru, le premier gouverneur de la Banque centrale d’Ouganda.

Le président Kaberuka a exprimé son optimisme à la suite des décennies de réformes et d’ajustement menées dans de nombreux pays africains, leur ayant permis d’enregistrer des progrès économiques et de réduire le niveau de pauvreté. Il a toutefois indiqué que la reprise de la croissance était largement orientée par les prix des biens et services mais qu’elle n’était guère tributaire des changements opérés au niveau de la structure des économies. Afin de soutenir cette tendance positive, il a mis l’accent sur la nécessité de tirer les leçons du passé, de consolider les moteurs de la croissance, la solidité des institutions, les infrastructures et le commerce tout en assurant une politique de planification. M. Kaberuka a également indiqué que la démographie, l’urbanisation et le changement climatique sont des défis importants pour l’Afrique.

Rappelons que c’est à l’invitation du gouvernement ougandais que le président Kaberuka a visité l’Ouganda du 3 au 7 octobre 2007. Au cours de cette visite, il a rencontré le président Yoweri Museveni et des membres du gouvernement, les représentants du secteur privé, les partenaires au développement et les communautés locales. Il a en outre visité deux projets financés par la BAD: la centrale hydroélectrique de Bujagali à Jinja et la station d’assainissement et d’adduction d’eau des petites villes à Mpigi. 

Le gouvernement ougandais, l’un des trois plus importants récipiendaires des ressources du Fonds africain de développement (FAD), a indiqué ses priorités notamment l’énergie, le transport, l’adduction d’eau et l’assainissement et l’accès au crédit. L’intégration régionale a été inscrite au centre des préoccupations de développement de l’Ouganda au cours des discussions sur l’énergie et l’accès aux ports maritimes. Il a également été noté que la découverte de pétrole ouvrait des opportunités et des défis macroéconomiques.

CONTACT: Felix Njoku – Tél.: +255 7826899737 – E-mail: f.njoku@afdb.org


Contact

Felix Njoku Téléphone: +216 71 10 26 12