Entretiens entre le président Kaberuka et les chefs d'Etat

20/11/2005
Share |

Le président de la Banque africaine de développement a eu d’intenses consultations avec les chefs d’Etat africains en marge du Sommet mondial sur la société de l’information, tenu à Tunis du 16 au 18 novembre 2005.

«L’expérience de la BAD nous amène à dire que l’établissement d’infrastructures TIC et la création d’un secteur dynamique de TIC est un pré requis à l’accélération de la croissance économique ». C’est ce qu’a indiqué le Président Donald Kaberuka dans son allocution à la séance plénière, quelques heures avant la fin du sommet. A l’appui de ses propos, il a  souligné la nécessité d’accroître un partenariat public privé et d’assurer la connexion de nos écoles, universités et institutions de recherches.

Le jeudi 17 novembre, il a rencontré le Président centrafricain François Bozizé qui a marqué sa visite à la Banque avec un plaidoyer invitant le conseil d’administration et la haute direction à «ne pas perdre de vue les difficultés spécifiques que rencontrent des pays comme le mien, malgré leur volonté de s’en sortir». « Si je me déplacé jusqu’ici c’est pour vous faire part de notre détermination et de notre engagement à œuvrer désormais pour l’assainissement de la situation intérieure et de nos relations avec nos partenaires internationaux». Avant de s’adresser au Conseil, le Président centrafricain a eu un tête à tête avec M. Kaberuka.

Rencontre avec le Président Gnassingbe et solidarité avec le Togo

Le Chef de l’Etat togolais, Faure Gnassingbé a quant à lui reçu, à l’hôtel Abou Nawas, le Président Kaberuka avec qui il a passé en revue la coopération entre la BAD et le Togo. A l’issue de l’entretien, le M. Kaberuka qui était accompagné de plusieurs hauts responsables de la Banque, a affirmé à la presse togolaise la disponibilité de la BAD à être aux côtés de ce pays, en indiquant qu’une fois le problème des arriérés réglé, une dynamique pourrait s’engager.

…Des premiers ministres…

Le Premier ministre du Niger Hama Amadou, qui a été reçu à la Banque, a pour sa part souligné, lors de sa rencontre avec M. Kaberuka,  que son pays avait besoin de soutien, de compréhension et de flexibilité pour améliorer le sort de populations autrement vouées à la misère. Une note optimiste a toutefois ponctué son discours, car a t-il dit, cette visite lui a permis de savoir que ses espoirs ne sont pas vains, puisque,  a t-il relevé «J’ai trouvé une équipe engagée aux côtés d’un président parfaitement au courant des difficultés et des  enjeux de nos Etats».

Le Premier ministre mozambicain Luisa Diogo qui a également rencontré le Président Kaberuka a dit son souhait de voir les partenaires au développement évoluer vers un seul programme de développement pays, dont les bailleurs peuvent s’inspirer et éviter ainsi la multiplicité des programmes. Cela pourrait éviter, a-t-il souligné une diversité des approches, qui ne se fait pas sans une forte augmentation des coûts des transactions.

Le Président a également reçu en fin d’après midi, le ministre soudanais des finances, M. El Zubair Ahmed El-Hassan et M. Stefano Manservisi, directeur du FED et M. Kandeh Yumkellah, directeur  général de l’ONUDI.

Intenses consultations

Mercredi 16 novembre, le président Kaberuka, entouré d’un certain nombre de responsables de la BAD a reçu une délégation canadienne du CRDI (Centre de recherches pour le développement international), conduite par sa présidente Mme Maureen O’Neil venue lui rendre une visite de courtoisie, en marge de sa participation au SMSI. Les deux parties ont évoqué la coopération entre les deux institutions et échangé des vues sur les questions relatives à l’évaluation des projets, la gestion du savoir et la recherche.

SMSI: Présentation d’un projet NEPAD aux ministres des Télécoms

Une présentation a été faite, mercredi, aux ministres chargés des télécommunications des régions Est et Australe de l’Afrique, aux représentants de la BAD, de la Banque mondiale, du DFID et du NEPAD sur des projets phares du NEPAD portant sur le développement des TIC dans les régions Orientale et Australe. Le projet « East African Submarine Cable System » vise à faciliter les télécommunications dans la région. Ce projet est essentiel pour l’initiative sur l’école électronique. Cette session a été co-présidée par MM. Taylor Lewis de l’unité de la Bad chargée du NEPAD et G. Pierre de la Banque mondiale.

Par ailleurs, le Président Kaberuka a rencontré plusieurs personnalités dans l’enceinte du Kram, notamment M. Jean-Philippe Courtois, Président de Microsoft International sur le stand de sa société, et M. Cyril Enweze, ancien vice-président de la BAD après avoir visité le Stand de la BAD, M. Kaberuka a participé aux côtés de M. Abdoulie Janneh, Secrétaire exécutif de la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique,  à un atelier de la CEA sur le Global Knowledge Partnership dont le modérateur était M. Walter Fust de la Swiss Agency for development and cooperation. Le Président a d’autre part eu une rencontre avec: le gouverneur suppléant pour la Finlande, Mme Anneli Vuorinen en présence de l’Ambassadeur de Finlande a Tunis M. Kaija Ilander et l’Administrateur Aud Marit Wiig, Paulo Jorge Oliveira Ribeiro de Campos et l’Ambassadeur de son pays en Tunisie, Aristides Gonçalves.

La journée du Président s’est achevée avec le Ministre des Postes et Télécommunications de la RDC, Mme. Gertrude Kitembo.  Plusieurs membres de la direction de la Banque étaient présents a ces rencontres.


Sections Connexes