Visite officielle du président Donald Kaberuka en Libye-Perspectives de coopération prometteuses entre la Banque africaine de développement et la Libye

16/07/2007
Share |

Visite officielle du président Donald Kaberuka en Libye-Perspectives de coopération prometteuses entre la Banque africaine de développement et la Libye

Accent sur l’intégration régionale et l’assistance technique

Tunis, le 13 juillet 2007 – Le président du Groupe de la Banque africaine de développement (Bad), Donald Kaberuka, sera en visite officielle de deux jours à Tripoli, en Libye, à partir du 15 juillet 2007.< du autorités hautes plus les avec d’entretiens série une aura Kaberuka M. années, dernières quinze ces durant Bad la de président d’un première visite, cette rs>

La Banque africaine de développement et la Libye sont des acteurs majeurs de l’intégration africaine et du développement économique et social du continent. La visite officielle du président Kaberuka sera l’occasion d’explorer les voies et moyens de renforcer la coopération entre les deux parties pour atteindre leurs objectifs communs en Afrique.

La Libye est un pays membre régional important de la Banque africaine de développement. L’importance des ressources financières de la Libye, générées essentiellement par les exportations pétrolières, ont permis au pays de ne pas recourir aux ressources de la Bad pour financer son développement économique et social.

La coopération entre la Bad et la Libye s’est ainsi inscrite jusqu’à présent dans le cadre des instruments hors prêts de l’institution financière africaine. Les deux parties œuvrent actuellement au renforcement de leurs relations de coopération. Les domaines prioritaires pouvant soutenir cet objectif commun comprennent la réalisation d’études économiques et sectorielles susceptibles de déboucher sur des réformes bancaires, financières et sectorielles afin d’améliorer la gestion macroéconomique du pays et de promouvoir le développement des infrastructures (eau, assainissement, transports, etc.).

Principale source régionale d’expertise sur le développement en Afrique et première institution africaine de financement du développement, la Bad est disposée à accompagner les efforts du gouvernement libyen visant à moderniser et rendre compétitive son économie. L’appui de la Bad pourrait, dans un premier temps, porter sur l’assistance technique, le renforcement des capacités pour l’élaboration de politiques sectorielles de développement.

Depuis 1967, début de ses opérations sur le continent, la Banque africaine de développement a financé plus de 3 250 projets au profit de ses pays membres régionaux pour des engagements cumulés d’environ 60 milliards de dollars afin de contribuer à leur développement économique et social. Son actionnariat se compose de 53 pays africains dont la Libye et de 24 pays non régionaux (Amérique, Asie, Europe). Avec un produit intérieur brut d’environ 35 milliards de dollars en 2005, la Libye décline le revenu par habitant le plus élevé d’Afrique, soit près de 7 000 $.


Sections Connexes

Contact

Chawki Chahed Téléphone: +216 71 10 27 02