Le président Kaberuka insiste sur la nécessité de réformes fiscales approfondies au Swaziland

11/03/2011
Share |


Le président du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), Donald Kaberuka, a été reçu en audience, le 10 mars 2011, par Sa Majesté le Roi Mswati III, le Premier ministre et les membres de l’équipe économique du Swaziland.

M. Kaberuka était en mission dans le pays pour s’entretenir avec les pouvoirs publics sur les défis auxquels le pays est confronté en matière économique, notamment la situation fiscale tendue.

Le président a encouragé les autorités à accélérer et à approfondir le rythme des réformes fiscales pour  réduire les dépenses  et augmenter les recettes en créant des rentrées  de manière substantielle.

Il a souligné l’impact positif du plan d’ajustement fiscal qui vient d’être adopté pour la consolidation des finances publiques.

Le président a également noté que « la situation actuelle des finances publiques n’est pas soutenable. Il «  salue la volonté des autorités d’adopter un plan de soutenabilité fiscale appuyé par la Banque. »

M. Kaberuka s’est félicité de l’introduction de l’Agence autonome de la recette et des mesures d’encadrement des dépenses en cours d’examen avec les institutions internationales en réaffirmant  que la BAD est prête à le soutenir et à financer ces réformes en  coopération  avec les autorités.