Visite officielle de trois jours du Président Donald Kaberuka au Mali

21/09/2007
Share |

Visite officielle de trois jours du Président Donald Kaberuka au Mali

Rencontres au sommet et visites de projet au programme

  • Finalisation d’une étude sur le profil du secteur privé malien

Bamako, Mali, le 21 septembre 2007 – Le président du Groupe de la Banque africaine de développement, M. Donald Kaberuka, effectue à partir d’aujourd’hui une visite officielle de trois jours au Mali, à l’invitation du président de la République, M. Amadou Toumani Touré.

Au cours de sa visite officielle, qui coïncide avec la 3e et avant-dernière réunion sur la 11e reconstitution, pour la période 2008-2011, des ressources du Fonds africain de développement, le guichet concessionnel du Groupe de la Bad, le président Kaberuka aura une série de rencontres avec les pouvoirs publics, la société civile, les partenaires au développement, le secteur privé malien et la presse.

M. Kaberuka sera ainsi reçu en audience par le président de la République du Mali, M. Amadou Toumani Touré, et par M. Ousmane Issoufi Maïga, Premier Ministre du Mali. Il aura également une séance de travail avec le ministre de l’Economie et des finances, M. Abou Bakar Traoré, ainsi qu’avec les autres ministres concernés par le portefeuille de la Bad au Mali.

Comme il en a ancré l’habitude depuis qu’il a pris les rênes de la Banque africaine de développement en septembre 2005, le président Kaberuka effectuera par ailleurs une visite de projet pour jauger par lui-même l’efficacité des opérations de la Bad sur le terrain. Le projet que M. Kaberuka visitera concerne la plus grande infrastructure financée par la Bad au Mali, une réalisation d’importance nationale, le seuil de Talo (projet de mise en valeur des plaines du Moyen Bani), un ouvrage d’art ayant triple vocation: retenue d’eau, barrage et moyen de franchissement du Bani. Ce projet avait été inauguré en début d’année par le président de la République, M. Amadou Toumani Touré.

La rencontre avec les partenaires au développement représentés au Mali devrait permettre de renforcer la coordination entre les bailleurs de fonds intervenant dans le pays, dans le sens d’une plus grande harmonisation des procédures et d’une plus grande sélectivité des opérations en fonction des avantages compétitifs de chaque institution. La Bad pourrait ainsi être chef de file dans des secteurs comme l’eau, où elle est déjà très présente (seuil de Talo, périmètres irrigués, etc.).

Le président de la Bad doit également rencontrer les représentants du secteur privé malien pour leur annoncer la finalisation une étude sur le Profil du secteur privé qui permettra à la Bad de définir des niches pour intervenir désormais au Mali.

La stratégie d’assistance de la Bad au Mali pour la période 2005-2009 s’appuie sur deux piliers principaux: le soutien à la compétitivité et à l’amélioration du climat des investissements du secteur privé d’une part et le renforcement des capacités et de la participation des groupes vulnérables à la croissance. Pour la période 2005-2007, deux secteurs prioritaires ont été retenus: le développement rural et les infrastructures (en particulier le sous-secteur des équipements collectifs). La stratégie vise aussi, à travers des programmes de réformes et l’appui aux secteurs productifs (filières agricoles et minières d’exportation), l’amélioration de la qualité des services aux entreprises et aux populations défavorisées et la promotion de la bonne gouvernance (la décentralisation en particulier).

Depuis le début de ses opérations au Mali en 1970, le Groupe de la Bad lui a octroyé 92 prêts et dons d'un montant global net d'annulations d’environ 476 milliards FCFA.


Sections Connexes

Contact