Ellen Johnson Sirleaf et Donald Kaberuka tracent une nouvelle voie pour la prospérité des États fragiles d’Afrique

02/09/2013
Share |

Ellen Johnson Sirleaf, Présidente de la République du Libéria et Donald Kaberuka, Président du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), ont lancé, le 2 Septembre 2013 à Monrovia au Libéria, un Panel de haut niveau sur les Etats fragiles. La question centrale à laquelle vont tenter de répondre les panelistes est la suivante :”Comment pouvons-nous, de façon concrète, construire et consolider la paix et la prospérité des états fragiles d’Afrique?”

Les conflits et la situation fragile de certains Etats constituent des contraintes majeures au développement de l'Afrique. Alors que la plupart des pays du continent ont connu un taux de croissance économique de 5% au cours de la dernière décennie, les pays fragiles et ceux en conflit n'en ont pas bénéficié. Le PIB par habitant qui est généralement de 945 $ pour les Etats africains ne représente qu’environ un tiers de ce montant, soit environ 333 $ dans les Etats fragiles. Leur relèvement constitue donc l’une des priorités du Groupe de la Banque.

«Avec l’aide de la Présidente Ellen Johnson Sirleaf et un groupe d'experts, nous élaborons une nouvelle approche pour aider ces pays à se relever plus rapidement et minimiser l'impact de leur fragilité sur les pays voisins» a déclaré Donald Kaberuka.

60 participants, en provenance de la République centrafricaine, des Comores, de la Côte d'Ivoire, de la République démocratique du Congo, de la Guinée, de la Guinée Bissau, de la Sierra Leone, de la Somalie, du Soudan du Sud, du Soudan, duTimor-Leste et du Togoont pris part au lancement de ce Panel de haut niveau. Parmi eux, douze ministres des Finances et de la Planification et de hauts représentants d'Organisations internationales et de la Société civile.

De 2009 à 2011, la Banque africaine de développement a apporté un appui financier d’une valeur de 2,5 milliards de dollars aux États fragiles. Elle développe actuellement une stratégie relative à son engagement sous l’égide du panel de haut niveau sur les États fragiles.

Les Membres du Panel de Haut Niveau

  • Présidente : Ellen Sirleaf Johnson ;
  • Sarah Cliffe, Représentant spécial et Directrice du World development Report on conflict, security and development aux Nations Unies ; 
  • Gilbert FossounHoungbo, Directeur général adjoint du Bureau International du Travail (BIT) pour les programmes extérieurs et les partenariats ; 
  • GeraldineFrasier-Moleketi, Envoyée spéciale sur les questions de genre à la Banque africaine de développement ;  
  • Dr. Callisto Madavo, Professeur à Georgetown University ; 
  • Dr Greg Mills, Directeur de la Fondation Brenthurst ; 
  • RakiyaOmaar, Directriced’AfricanRights;
  • Dame Barbara Stocking, Présidente du Murray Edwards College, au New College de l'Université de Cambridge.