Secteur privé - Plus de 1,5 milliard USD de projets en 2009

28/05/2010
Share |

Le département du secteur privé de la Banque africaine de développement (BAD) élabore et finance constamment des projets dans différents domaines d’infrastructure (énergie, transport et communications), en plus d’appuyer des opérations dans les secteurs financier et industriel.

En 2009, les opérations du secteur privé ont atteint 1,16 milliard d’unités de compte, soit l’équivalent d’environ 7,5 milliards de FCFA.

Elles comprennent des prêts, projets et des lignes de crédit; des prises de participations; et des garanties privées. Les approbations pour le secteur privé représentent approbations de la BAD 14,3 % des approbations du Groupe de la Banque en 2009.

En général, les prêts-projets ont servi à l’accélération de la croissance économique et à la réduction de la pauvreté, alors que les lignes de crédit étaient destinées à approfondir les marchés financiers intérieurs, en favorisant l’accès des petites et moyennes entreprises (PME) aux financements.

En investissant dans bon nombre de projets et programmes multinationaux d’envergure sous forme de prêts, lignes de crédit et prises de participation, le Groupe de la BAD entend renforcer la coopération économique et l’intégration régionale entre pays africains. La répartition géographique fait apparaître que les opérations du secteur privé pour l’année 2009 se sont concentrées sur les projets régionaux/ multinationaux (plus de la moitié).

Les quatre principaux projets parmi les opérations régionales/multinationales sont la  ligne de crédit en faveur du Programme de liquidité pour le commerce mondial, la phase I du Projet sur le système de câble de Main One, Emerging Africa Infrastructure Fund et la participation au capital de Panafrican Investment Partner II Limited.

Pour ce qui est des pays à faible revenu, les deux principaux prêts au secteur privé ont été octroyés en faveur du projet d’extension de Guelbs II de la SNIM  en Mauritanie, et du Cocoa Board, phases I et II, au Ghana. La Banque a également accordé des lignes de crédit à United Bank for Africa PLC et à Intercontinental Bank PLC, établies toutes les deux au Nigeria, entre autres.

Pour leur part, les pays à revenu intermédiaire ont bénéficié d’un prêt-projet pour l’aménagement de l’aéroport d’Enfidha, en Tunisie et d’une garantie pour Maghreb Leasing Algérie, en Algérie.