Électrification rurale : en Tanzanie, le projet primé JUMEME financé par le SEFA bientôt opérationnel

11/04/2016
Share |

JUMEME Rural Power Supply Ltd. (JUMEME) vient de célébrer le lancement opérationnel de son projet, qui fournira de l’électricité à plus de 100 000 personnes et à 2 340 petites entreprises dans les centres ruraux de la Tanzanie, grâce à des mini-réseaux hybrides fonctionnant à l’énergie solaire. Ce projet, qui avait reçu le soutien du Fonds des énergies durables pour l’Afrique (SEFA) dans sa phase préparatoire, est l’un des tous premiers du portefeuille du Fonds à devenir opérationnel depuis que SEFA a été lancé, en 2012.

Joint-venture de partenaires expérimentés, JUMEME a été lancée pour développer et mettre en œuvre un vaste portefeuille de mini-réseaux hybrides fonctionnant à l’énergie solaire dans les pôles de croissance en milieu rural de la Tanzanie.

Dotée d’une vaste réserve de projets, la phase initiale, qui devrait se poursuivre jusqu’en 2017, comte environ 28 mini-réseaux spécialisés dans l’approvisionnement de clients de référence, comme l’industrie des télécoms, le secteur minier et les petites entreprises. Le projet est cofinancé par la Facilité pour l’énergie de l’Union européenne. Cette co-entreprise devrait permettre d’augmenter le taux d’électrification des zones rurales en Tanzanie, qui s’élevait à 21 % environ à la fin de 2014, selon les estimations.

« Ce système d’alimentation électrique est le premier des nombreux projets que JUMEME mettra en œuvre partout en Tanzanie dans les années à venir, a indiqué Leo Schiefermueller, directeur général de TerraProjects Renewable Energy, l’un des quatre partenaires du projet. Il met en valeur l’impact social, économique et environnemental positif que procure un approvisionnement durable en électricité, basé sur un modèle économique qui offre des opportunités de développement aux citoyens et un rendement raisonnable aux investisseurs privés ».

Situé dans le village de Bwisya, dans la région de Mwanza, le projet pilote sera conduit en deux phases. La phase I consiste en l’installation d’un mini-réseau de lignes à basse tension de 400 volts sur 7 kilomètres, d’un système solaire PV de 60 kWc, d’un banc de batteries de 240 kWh (C 10), d’onduleurs à batteries bidirectionnels de 54 kW et d’un générateur diesel de 33 kVA. Au total, 250 clients – privés, commerciaux et petits industriels –dans le centre du village seront raccordés au réseau au cours des trois prochains mois. Durant la phase II, exécutée au deuxième semestre de 2016, la capacité de la centrale électrique sera portée à 380 kW et une ligne à moyenne tension reliera six autres villages sur l’île d’Ukara.

« L’inauguration et le déploiement de JUMEME en Tanzanie sont la preuve qu’avec les bons partenaires et un soutien approprié, de tels projets innovants peuvent devenir réalité », a déclaré Joao Cunha Duarte, le coordonnateur du SEFA. Et d’ajouter : « Le SEFA travaille à rendre possible d’autres projets comme celui-ci à travers le continent ». En septembre 2015, le prix « Power Transaction of the Year » avait été décerné au SEFA par l’East African Power Industry, pour son rôle dans le financement de JUMEME.

JUMEME a pour objectif, à l’horizon 2022, de déployer environ 300 mini-réseaux et fournir de l’électricité de qualité et fiable à 1 million de consommateurs à travers la Tanzanie. Les partenaires de JUMEME comprennent, entre autres, INENSUS TerraProjects, l’Université Saint-Augustin de Tanzanie et RP Global.-------------------------------------- 

À propos de SEFA : Lancé en 2012, le SEFA est un fonds multidonateur financé par les gouvernements du Danemark, du Royaume-Uni, des États-Unis et de l’Italie. Ses actifs s’élèvent à 95 millions de dollars EU. Il apporte son soutien au programme en faveur de l’énergie durable en Afrique par le biais de subventions visant à faciliter l’élaboration de projets de production d’énergie renouvelable et d’efficacité énergétique de moyenne envergure, d’investissements d’actifs pour combler les manques de financement auxquels doivent faire face les projets de production d’énergie renouvelable de petite et moyenne envergure, et d’un soutien au secteur public pour améliorer l’environnement favorable aux investissements dans le domaine de l’énergie durable. Les bureaux du SEFA sont hébergés par le Département de l’énergie, de l’environnement et du changement climatique de la BAD.