Conférence de Ha-Joon Chang, professeur à Cambridge, sur le thème : Histoire économique des pays développés : leçons pour l’Afrique

Share |

Date: 26/02/2009
Lieu: Tunis, Tunisie
Ha-Joon Chang

Jeudi 26 février 2009, Abou Nawas Tunis, 10 h

La Banque africaine de développement organise jeudi 26 février 2009 une conférence sur le thème « Histoire économique des pays développés : leçons pour l’Afrique », animée par le professeur Ha-Joon Chang, de l’université de Cambridge, de 10 h à 12 h, à l’hôtel Abou Nawas Tunis.

La conférence s’inscrit dans le cadre de la série des « Conférenciers éminents » que la BAD organise périodiquement pour renforcer la diffusion du savoir en Afrique sur des questions clés du développement économique.

M. Chang abordera une série de sujets aussi importants que la transposition des expériences des pays développés vers les pays en développement. « Si les politiques et les institutions que les pays riches recommandent aux pays pauvres sont convenables et appropriées, on aurait pu s’attendre à ce que la croissance et le développement soient la règle, plutôt que l’exception, durant les trois dernières décennies au cours desquelles les pays développés ont commencé à mettre la pression sur les pays en voie de développement pour qu’ils adoptent ce qu’ils appellent les ‘normes mondiales’ », s’interroge M. Chang.

Au cours de sa conférence, M. Chang abordera également des questions sur l'aide financière bilatérale et multilatérale aux pays en voie de développement, les recettes de développement orthodoxe, les règlements de l’OMC, les lois sur les droits de propriété intellectuelle, la conception d’institutions et de politiques appropriées à même d’augmenter les opportunités de commerce et d’investissement.

Ha-Joon Chang, professeur à la faculté d'économie de l'université de Cambridge, est le gagnant du prix de Myrdal 2003, attribué à son livre, Kicking Away the Ladder, par l'Association européenne pour l'économie politique évolutionnaire (EAEPE) et le gagnant (conjointement avec Richard Nelson de l'université de la Colombie) du prix Leontief  2005 pour Advancing the Frontiers of Economic Thought attribué par l'université de Tufts.