Doter le Mali d’orientations stratégiques en énergie

13/04/2010
Share |

Bamako le 13 avril 2010- Le Bureau national de la Banque africaine de développement au Mali, en collaboration avec le Ministère de l’Energie et de l’Eau a organisé le vendredi 9 avril 2010, un atelier de restitution des résultats de l’Etude sur la Stratégie de développement de la maîtrise de l’énergie au Mali.

L’objectif de l’étude est de doter le Gouvernement du Mali d’orientations stratégiques pour le développement de la maîtrise de l’énergie avec ses deux composantes d’efficacité énergétique et d’énergie renouvelable et de définir les grands axes d’intervention de la BAD et des autres Bailleurs de fonds au Mali dans ce domaine.

Il est attendu de cette étude un diagnostic de la situation de la maîtrise de l’énergie au Mali sur le plan technique, institutionnel et réglementaire ; des orientations stratégiques et une feuille de route pour le développement de la maîtrise de l’énergie ; et enfin un plan d’intervention de la BAD et des autres Bailleurs de fonds relatif à l’appui aux autorités Maliennes pour la mise en place d’une stratégie de changement d’échelle dans la maîtrise de l’énergie.

Selon le secrétaire général du ministère de l’énergie et de l’eau, le professeur Lamissa Diabaté qui a ouvert les travaux de l’atelier « Depuis quelques années des initiatives en matière de maîtrise et d’économie d’énergie ont été prises au Mali, mais force est de reconnaître que ces initiatives sont loin d’avoir atteint les objectifs visés en raison notamment de leurs caractères ponctuel et palliatifs, car conçues beaucoup plus dans une tentative d’éviter en période de pointe le déséquilibre Offre /demande d’énergie électrique que de trouver des solutions durables aux causes structurelles de la problématique de l’inefficacité énergétique qui sévit au Mali.

C’est pour combler ces lacunes, à travers l’établissement d’une Stratégie cohérente et durable de développement de la maîtrise de l’énergie , permettant de créer un environnement  favorable au changement  d’échelle en la matière, que le gouvernement  Malien a sollicité et obtenu le financement d’une étude  par le banque africaine de développement ».

Le Représentant résident de la BAD au Mali, Moulaye Ennahli a pour sa part évoqué les enjeux énergétiques au niveau mondial, pour les pays en développement et pour le Mali.

Il a, par la même occasion, rappelé que les bailleurs de fonds en particulier la BAD sont très favorables à appuyer les pays partenaires dans une démarche de changement d’échelle dans le domaine de la maîtrise de l’énergie, mais sous un certain nombre de conditions dont notamment l’engagement franc du pays et une politique volontariste ; un environnement institutionnel approprié et favorable ; des stratégies et programmes bien établies.

Cet atelier de restitution marque ainsi un pas important dans la stratégie de maîtrise de l’énergie au Mali.


Sections Connexes

Contact