Rwanda-Burundi - 45 millions de dollars pour la route Kicukiro-Kirundo

20/09/2006
Share |

Tunis, le 20 septembre 2006 – Le conseil d’administration du Fonds africains de développement (FAD), le guichet concessionnel du groupe de la Banque Africaine de développement (AfDB), a approuvé mercredi a Tunis,  un don de 30,20 millions Unités de Compte (UC), équivalant US$44,95  millions pour financer la route Kicukiro-Kirundo qui relie le Rwanda au Burundi.

Le projet a pour objectifs spécifiques de: (i) créer une liaison routière permanente entre le Rwanda et le Burundi, praticable en toutes saisons, en vue de désenclaver les régions traversées et de réduire le temps et les coûts généralisés de transport  (ii) contribuer à l’amélioration des conditions de vie des populations de la zone d’influence du projet, voire à la réduction de la pauvreté ; et (iii) renforcer les capacités techniques et opérationnelles de l’Office des Routes et des services de frontière.  L'objectif sectoriel du projet est de contribuer au renforcement de l’intégration sous-régionale et de faciliter les échanges commerciaux entre les deux pays et avec l’extérieur.

Pour atteindre les objectifs susmentionnés, les réalisations suivantes sont attendues:

  • 97 km de route bitumée en bon état (60 km au Rwanda et 37 km au Burundi) ;
  • 149 km de pistes rurales connexes à la route, aménagées (69 km au Rwanda et 80 km au Burundi) ; et 30 infrastructures socioéconomiques riveraines (écoles, centres de santé, marchés), protégées dont 20 au Rwanda et 10 au Burundi ;
  • Un poste frontalier commun, construit et équipé (un pont bascule, des équipements de communication) ;
  • Des capacités techniques et opérationnelles renforcées par la formation/perfectionnement de 55 agents (Ingénieurs civils, techniciens, comptables, environnementalistes etc.) de l’Office de routes du Burundi et la mise à disposition de la Cellule de suivi de l’Exécution du Projet du Burundi, par l’assistance technique, du matériel informatique et bureautique, pour son fonctionnement ;
  • Il s’agit aussi de la sensibilisation à la gestion et à l’exploitation du poste frontalier commun, d’une dizaine d’agents des services de frontière et 500 usagers du poste frontalier ; la sensibilisation d’environ 300 000 personnes de la zone d’influence du projet à: (i) la sécurité routière, (ii) la protection de l’environnement, (iii) la lutte contre les IST dont le VIH/SIDA, et autre pandémies.

Les bénéficiaires directs du projet sont constitués de la population des districts de Kicukiro et du Bugesera au Rwanda et de la Province du Kirundo au Burundi. Cette population est évaluée globalement à environ 1,071 millions d’habitants (hts) dont 44,3 % au Rwanda et 55,7 % au Burundi.

Le coût global du projet est estimé à 106,12 millions d’UC, équivalant à 157,96 millions de dollars américains. Le don du FAD financera  38,50 % du projet. D’autres bailleurs  se sont engagés d’accompagner les deux gouvernements pour compléter le projet.

Les opérations du Groupe de la Bad au Rwanda et au Burundi ont commencé en 1974. A ce jour, les engagements cumulatif de la Banque au Rwanda sont de d’ordre de 554,254 millions de dollars pour 70 opérations contre un montant cumulatif de 386,775 millions de dollars américains pour le compte de Burundi pour 64 projets.

* 1 UC = 1,48852 USD = 816,627 RWF = 1521,66 BIF  au 20/09/2006


Contact

Felix Njoku Téléphone: +216 71 10 26 12