Le Rwanda atteint le point d’achèvement au titre de l’initiative PPTE : La Bad lui accorde une importante réduction de dette

06/07/2005
Share |

Tunis, le 6 juillet 2005 – Les conseils d’administration de la Banque africaine de développement (Bad) et du Fonds africain de développement (Fad) ont confirmé aujourd’hui que le Rwanda avait bien réuni les conditions lui permettant d’atteindre le point d’achèvement au titre de l’initiative Pays pauvres très endettés (PPTE) renforcée.

Le Groupe de la Banque fournira en conséquence au pays un allègement de la dette à concurrence de 224 millions de $ en valeur nominale. Le Rwanda sera ainsi exonéré de 80 % de ses obligations annuelles au titre du service de sa dette à l’égard du Groupe de la Banque jusqu’à apurement du montant total en juillet 2032.

En prenant cette décision, les conseils d’administration ont reconnu que le Rwanda a mis en œuvre de façon satisfaisante les réformes convenues au point de décision en décembre 2000. Conformément aux accords conclus dans le cadre de l’Initiative PPTE renforcée, le Rwanda devait satisfaire les principales conditions suivantes pour atteindre le point d’achèvement:

- Mise en œuvre satisfaisante d’un Document de stratégie de réduction de la pauvreté (DSRP) complet ;

- Maintien de la stabilité macroéconomique ;

- Progrès satisfaisants dans la mise en œuvre des réformes structurelles dans le secteur du thé ;

- Réalisation des objectifs sociaux essentiels, en particulier dans la santé, l’éducation, l’égalité hommes-femmes et la lutte contre le VIH/sida.

Les conseils d’administration ont souligné qu’en 2004, le Rwanda a, dans une large mesure, réalisé la stabilité macro-économique et enregistré de bonnes performances dans la mise en œuvre des politiques. Le Rwanda n'a certes pas pu satisfaire pleinement tous les déclencheurs des réformes structurelles de la filière thé, ont relevé les conseils d’administration, notant toutefois les progrès globalement satisfaisants récemment enregistrés dans la réforme du cadre politique et réglementaire du secteur thé.

Le Rwanda a réalisé des progrès substantiels en matière de développement humain (éducation et santé), de gouvernance, et de développement des infrastructures entre août 2002 et juin 2003. Il a également continué d’enregistrer des progrès de juin 2003 à 2004 dans le domaine de la productivité agricole, du développement des ressources humaines, de la santé, de la construction de nouvelles routes et des nouveaux ponts, de l'accès à l'eau et de l'approvisionnement en eau, et de l'amélioration de l'environnement en vue du développement du secteur privé et des capacités humaines.

Le Rwanda est le 14e pays membre régional de la banque à atteindre le point d’achèvement au titre de l’initiative PPTE renforcée. L’allègement de la dette accordé au pays par le Groupe de la Bad depuis décembre 2000, date à laquelle le Rwanda a atteint le point de décision – la première étape du processus PPTE –, s’élève à plus de 20 millions de $ EU en valeur nominale.

CONTACT: Chawki Chahed – Tél.: +216 71 10 27 02 – E-mail: c.chahed@afdb.org


Contact

Chawki Chahed Téléphone: +216 71 10 27 02