Rwanda: Appui budgétaire du FAD de 45 millions de dollars pour la réduction de la pauvreté

07/05/2009
Share |

Tunis, le 6 mai 2009 - Le Fonds africain de développement (FAD), le guichet concessionnel de la Banque africaine de développement (BAD), soutiendra les efforts déployés par le gouvernement rwandais pour réduire la pauvreté et améliorer les conditions de vie des populations, avec un don de 30,3 millions d'unités de compte (UC *), équivalant à 45,38 millions de dollars, pour financer le troisième Programme d’appui à la stratégie de réduction de la pauvreté (PASRP-III) du pays.

L'objectif général du (PASRP) III, qui a été approuvé par le Conseil d’administration du FAD, mercredi, à Tunis, est de contribuer à la croissance économique et à la réduction de la pauvreté au Rwanda, en phase avec les objectifs de la Stratégie de développement économique et de réduction de pauvreté (SDERP).

Sur le moyen terme, le programme renforcera la capacité du Rwanda à amortir les impacts défavorables de la récession économique mondiale et à maintenir son taux de croissance économique à une moyenne de 6 % sur la période 2009-2012. D’autre part, en raison de l’accent mis sur les résultats qui profiteront aux personnes demunies on s’attend à ce que le programme appuie l’objectif de la SDERP consistant à réduire la pauvreté à 46 % en 2012, contre 56,9 % en 2006.

La SDERP couvre la période 2008-2012, et énonce les objectifs de développement ainsi que les priorités et politiques du pays pour les cinq prochaines années. Elle bénéficie du soutien total des parties prenantes à l’échelon national, notamment des partenaires au développement, et accorde une haute priorité à l’accélération de la croissance tirée par le secteur privé. Le PASRP-III est aligné sur le Document de stratégie pays pour la période 2008-2011 de la Banque. En outre, il contribue à la réalisation des objectifs stratégiques des deux programmes phares suivants de la SDERP : croissance durable de l’emploi et des exportations ; gouvernance. Le troisième programme-phare de la SDERP intitulé, Vision 2020 Umurenge, vise à réduire les inégalités et la pauvreté.

En conformité avec le Document de stratégie pays (DSP) et les leçons tirées des opérations antérieures, les réformes efficaces dans ces deux domaines constituent la base fondamentale pour l'augmentation de la productivité, de la compétitivité et de la bonne gouvernance qui sont essentielles pour permettre au Rwanda d'atteindre ses objectifs de développement.

La Banque a, jusqu’ici, accordé au Rwanda deux dons d’appui budgétaire dont la conception a été faite en collaboration avec le gouvernement, les bailleurs de fonds et les parties prenantes à l’échelon du pays. La Banque a mis à profit cette somme d’expérience dans le cadre de la conception du PASRP-III. Le PRSSP III permet en effet à la Banque d’harmoniser pour une première fois, avec les autres donateurs, le suivi des politiques entérinées par le Rwanda dans le cadre du Processus d’évaluation conjoint de la performance.

Les résultats escomptés du PASRPIII se déclinent comme suit : amélioration du classement du Rwanda selon le rapport, Doing Business,;  élargissement de l’accès au crédit en faveur du secteur privé, et renforcement de la gouvernance financière devant se traduire par l’amélioration des notes obtenues au titre du PEFA (Dépenses publiques et responsabilité financière (PEFA). Les premiers bénéficiaires du programme sont les entrepreneurs rwandais, en particulier les petites et moyennes entreprises (PME) et le secteur privé.

À fin décembre 2008, les engagements cumulatifs de la Banque (net des annulations) au Rwanda s’élevaient à 180,9 millions d’UC pour 13 opérations.

 

______________________________
* 1 UC = 1,49783 USD au 06/1052009


Contact