La Deuxième semaine africaine de l’eau : la BAD participe à la cérémonie d’ouverture

11/11/2009
Share |

La délégation de la BAD conduite par le vice-président Bobby Pitman a assisté à la séance d’ouverture de la seconde édition de la semaine africaine de l’eau qui se tient à Midrand, Afrique du Sud du 9-13 novembre 2009. Cet événement important a réuni les ministres africains dans le secteur de l’eau et de l’environnement, les organisations internationales, les membres de la société civile, les organisations non gouvernementales, etc.

Dans son allocution de bienvenue, la ministre des affaires environnementales et de l’eau, Buyelma Patience Sonjica, a rappelé aux participants l’importance de relever certains des défis auxquels l’Afrique est confrontée, à savoir atteindre les objectifs du millénaire de développement, bâtir la paix, la prospérité et la démocratie pour le bien être des peuples africains. Elle a aussi ajouté que la session thématique de cette deuxième édition de la semaine africaine de l’eau aidera les africains à accélérer la mise en œuvre de la gestion intégrée de toutes les ressources tant au niveau national que sous régional afin d’atteindre les cibles de Sharm El Sheikh.

En juillet 2009, les chefs d’Etat et de gouvernement africains ont pris un engagement au sommet de Sharm El Sheikh en Égypte d’atteindre les objectifs cibles du millénaire en développement  en d’eau et assainissement. C’est pour cette raison que madame Buyelma a exhorté les participants à une prise de conscience des enjeux, car les populations africaines espèrent avoir accès à l’eau potable, a des facilités d’hygiène bien équipées, des infrastructures de barrages modernes, des systèmes d’irrigation, etc.

La BAD fait partie des organisations qui ont été sélectionnées pour contribuer au démarrage de la seconde semaine africaine de l’eau. C’est dans cette optique  qu’une présentation sur les sous thèmes concernant la concrétisation des engagements sur la sécurité en eau et l’assainissement a été faite par M. Woudeneh Tefera de la Facilité africaine de l’eau (FAE), hébergée par la BAD.

Cet évènement international est axé sur les résultats ; il devrait donc être une source de motivation pour les participants pour établir un bilan des progrès requis pour atteindre les objectifs en matière d’eau et assainissement.