SEFA apporte le soutien nécessaire aux acteurs en énergie renouvelable et efficacité énergétique de plus petite taille

23/07/2012
Share |

Après six mois d'opérations, le Fonds pour l'énergie durable pour l'Afrique (SEFA), une initiative conjointe de la Banque africaine de développement et du gouvernement danois, conçue pour encourager les investissements privés dans les énergies renouvelables à petite et moyenne échelle et des projets d'efficacité énergétique en Afrique, a construit un pipeline actif à travers l'aide à la préparation du projet. Ce petit établissement octroie de subventions pour couvrir les coûts de développement initiaux pour quatre projets, dont un projet d'installation hybride, solaire et hydraulique à Madagascar et le projet de transformation des déchets municipaux en énergie au Ghana.

Quatre autres projets sont sur le point d'entrer dans le pipeline et onze autres ont été identifiés comme étant éligibles. Des donateurs additionnels sont activement recherchés pour élargir l'étendue de SEFA et libérer le potentiel de ce marché des PME en pleine expansion.

Le Fonds a consacré beaucoup de temps pour accroître la sensibilisation au sujet de ses activités. Dans la première moitié de 2012, le Fonds a organisé trois ateliers des parties prenantes à Nairobi, à Bamako et à Maputo pour rassembler les promoteurs de projets, des conseillers techniques et des financiers. Le Fonds a également assisté à la conférence annuelle de l’Association africaine du capital-risque (Avril 2012) et le premier Forum  pour le partenariat énergétique entre l’Afrique et l’UE (Mai 2012) pour présenter et solliciter des commentaires sur ses activités de capital-investissement dans des fonds de capital-investissement ciblant les énergies renouvelables et l'efficacité énergétique des PME.