Sénégal : Projet de la centrale à charbon de Sendou 125 MW

06/09/2012
Share |

  • Coût total:  196 millions  d’Euros
  • Financement BAD:  55 millions d’Euros. Maturité du prêt : 14 ans
  • Emprunteur:  Nykomb Synergetics (Suède)
  • Date d’approbation:  25 novembre 2010
  • Date du 1er décaissement:  NA
  • Taux de décaissement: NA
  • Dernière supervision : NA

Description du Projet : Construction, exploitation et entretien d’une centrale électrique alimentée au charbon de 125 MW sur un  site de 29 hectares situé à 35 km de Dakar à Sendou (Bargny). Le Projet produira  chaque année 925 GWh d’électricité, soit environ 40 % de la consommation du Sénégal en 2010. Le projet contribuera à résoudre la crise actuelle dans le secteur de l’électricité en permettant de remplacer la production de générateurs d’urgence en location et de centrales âgées, ainsi qu’en permettant un meilleur entretien des autres centrales du parc de production.

Rôle de la Banque : La Banque africaine de développement (BAD) a accordé un prêt d’un montant de 55 millions d’Euros. La Banque est intervenue en tant qu’arrangeur (« Mandated lead Arranger ») et a fortement contribué à mobiliser les financements requis et à parvenir à la signature des accords de prêt. Elle a joué le rôle d’« honnest broker » entre toutes les parties prenantes au projet et a travaillé en étroite collaboration avec les autres partenaires d’aide au développement qui travaillent sur des projets complémentaires dans le secteur. Les Co-financiers sont: BOAD, CBAO, FMO and ICF.

Progrès dans la mise en œuvre du projet : La documentation de financement a été signée en mai 2011 et les banques étaient bien avancées dans la validation des conditions préalables au premier décaissement. Cependant, en Juillet 2011, il a été demandé à l’emprunteur de signer un Mémorandum of Understanding (MoU) qui a significativement changé l’économie du projet. Cela n’était pas acceptable pour certains investisseurs qui se sont retirés du projet.

Avec l’appui de la BAD, l’emprunteur a été proactif pour réactiver le projet et a été informé par les autorités que le MoU serait annulé. Les nouveaux investisseurs attendent l’annulation du MoU pour signer les accords.

Résultats significatifs : Sendou représente la centrale la moins coûteuse pour le pays et contribuera fortement à résoudre la crise du secteur de l’électricité grâce à la capacité additionnelle et à la réduction du coût moyen de production qu’elle permettra d’atteindre. 


Sections Connexes