Le Sénégal atteint le point d’achèvement au titre de l’initiative PPTE : La Bad lui accorde une importante réduction de dette

13/10/2004
Share |

Le Groupe de la Banque fournira en conséquence au pays un allègement irrévocable de la dette à concurrence de 56,8 millions de dollars EU en valeur actualisée nette (VAN). Le Sénégal sera exonéré de 80 % de ses obligations annuelles au titre du service de sa dette à l’égard du Groupe de la Banque jusqu’à apurement du montant total en 2006.

En prenant cette décision, les conseils d’administration ont reconnu que le Sénégal a mis en œuvre de façon satisfaisante les réformes convenues au point de décision en juin 2000. Conformément aux accords conclus dans le cadre de l’Initiative PPTE renforcée, l’atteinte par le Sénégal du point d’achèvement était subordonnée à la réalisation des principales conditions suivantes:

- Achèvement du Document de stratégie de réduction de la pauvreté (DSRP) ;

- Maintien d’une orientation de la politique macroéconomique stable conformément à des objectifs fixés par le FMI ;

- Mise en œuvre de réformes fiscales et structurelles dans les services sociaux et les entreprises publiques ;

- Réalisation des objectifs sociaux essentiels, en particulier dans la santé et l’éducation.

Les conseils d’administration ont souligné que, sous l’effet des arrangements en rapport avec la nouvelle Facilité pour la réduction de la pauvreté et pour la croissance (FRPC), approuvée par le FMI en avril 2003, le pays a obtenu de bons résultats illustrés par le fait que la plupart des réformes convenues au point de décision ont été mises en œuvre. Ils ont noté que les politiques financières sont prudentes et que le rythme des réformes structurelles est satisfaisant.

Le gouvernement a augmenté les dotations budgétaires allouées à l’éducation, les faisant passer de 40 % en 1998 à 44 % en 2003 et il a poursuivi sa politique d’emploi contractuel des enseignants à une moyenne de 3 800 maîtres d’école par an durant la période de 2000-2003. Pour ce qui concerne la santé, la proportion de femmes enceintes bénéficiant de soins prénataux est passée de 56 % en 1999 à 82 % en 2001 et 2002, plus que l’objectif initial.

Le Sénégal est le 9e pays membre régional de la banque à atteindre le point d’achèvement au titre de l’initiative PPTE renforcée. L’allègement de la dette accordé au pays par le Groupe de la Bad depuis juin 2000, date à laquelle le Sénégal a atteint le point de décision – la première étape du processus PPTE –, s’élève à 56 millions de $ EU en VAN de 1998, soit plus de 65,4 millions de $ EU en valeur nominale.

Media contact:

Eric Chinje

+216 71 10 21 16

e.chinje@afdb.org


Sections Connexes

Contact

Eric Chinje Téléphone: +216 71 10 21 16