Sierra Leone : Le Groupe de la BAD approuve un prêt supplémentaire de 16 M$ EU pour le projet hydroélectrique de Bumbuna

08/10/2008
Share |

Tunis, le 8 octobre 2008 – Le conseil d’administration du Fonds africain de développement (FAD), le bras concessionnel du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), a approuvé, mercredi à Tunis, un prêt supplémentaire de 10,30 millions d’UC* (unités de compte), soit environ 16 millions de dollars EU, pour financer le projet hydroélectrique Bumbuna, en Sierra Leone.

Le projet vise à accroître l’approvisionnement fiable, abordable et respectueux de l’environnement en énergie électrique pour les secteurs industriel, commercial et domestique de Freetown, Makeni, Lunsar et le village de Bumbuna. L’objectif visé par le secteur énergétique du pays est d’intensifier la création d’emplois et de réduire la pauvreté.

Le projet, qui comporte 11 composantes, permettra la mise en place d’une centrale hydroélectrique de 50 MW à Bumbuna et un réseau de transport et de postes de 200 km, afin de distribuer l’électricité aux lieux mentionnés. Les composantes du projet incluent les travaux civils, les structures métalliques, les équipements électromécaniques, la construction d’une ligne de transport et de postes, le soutien logistique, une étude tarifaire, un programme de soutien environnemental et de réinstallation, les services d’ingénierie, le soutien à l’unité de gestion, l’électrification du village de Bumbuna, les services d’exploitation et l’audit.

Le prêt supplémentaire permettra la finalisation du projet, qui a commencé en 1990 avec l’approbation d’un prêt et d’un don de 34,64 millions d’UC du FAD. Le projet a été suspendu en 1997 suite au conflit qui s’est terminé en 2002. Le projet a été réactivé en 2005, mais arrêté à nouveau en 2007, quand le groupe de la BAD, avec le gouvernement italien et le UK Department for International Development (DFID) a engagé des fonds pour financer sa finalisation.

Une fois complété en 2009, le projet devrait avoir un impact positif sur la performance macro-économique du pays, car il permettra de réduire les coûts d’approvisionnement en fioul consacrés à la production thermique. On estime que la facture en approvisionnement en fioul sera réduite annuellement d’environ 11,5 M$ EU et que cela réduira le déficit commercial du pays de quelque 5 ou 6 %. Cet approvisionnement moins coûteux et plus fiable en énergie électrique aura aussi un effet sensible sur la productivité et l’emploi et réduira la pauvreté.

Les coûts pour finaliser le projet sont estimés à 35,61 millions d’UC. En plus du montant de 10,30 millions d’UC accordé par le FAD, le gouvernement italien contribuera pour une somme de 11,30 millions d’UC, tandis que le DFID et le Gouvernement de la Sierra Leone contribueront à hauteur de 6,43 millions d’UC et de 7,58 millions d’UC respectivement.

Le Groupe de la BAD a débuté ses opérations en Sierra Leone en 1969. Les engagements totaux de la BAD dans ce pays (nets des annulations) sont de 426,75 M$ EU pour 42 opérations.

*1 UC (unité de compte): 1,55722 $ EU: SLL (Leone) 4 816,13 au 8/10/2008.

CONTACT: Felix Njoku – Tél.: +216 71 10 26 12 – E-mail: f.njoku@afdb.org


Sections Connexes