Sierra Leone: La BAD soutien le secteur des transports

19/05/2006
Share |

Sierra Leone: La BAD soutien le secteur des transports

Ouagadougou, 19 mai 2006  - Le Fonds africain de développement et le gouvernement de Sierra Leone ont signé jeudi 18 mai, à Ouagadagou, un  accord de don d'un montant de 1,99 million d'unités de compte (UC*), équivalent à 2,93 millions de dollars, pour financer une étude sur la route Maotoka-Sefadu et un Projet d'appui institutionnel.

En contribuant au développement du secteur des transports, ce projet facilitera la réalisation des objectifs nationaux de développement économique et social.

L'accord a été signé par Mme Zeinab El-Bakri, Vice-présidente Opérations (OCVP) et M. John O. Benjamin, Ministre sierra léonais des finances.

Le projet comprend deux composantes axées l'une sur les études routières et la seconde sur l'aspect institutionnel. La composante études routières concerne la faisabilité technique et la viabilité économique de la réhabilitation d'environ 129 km de route entre Matotoka et Sefadu et des routes de dessertes connexes (environ 391 km), ainsi que l'évaluation de l'impact environnemental et social du projet notamment en termes de pauvreté, de santé, de relations hommes/femmes. L'étude ouvrira la voie aux études techniques détaillées et à la préparation du dossier d'appel d'offres. La composante Institution, axée sur le renforcement de la Régie des routes de Sierra Leone (SLRA), visera à accroître ses capacités à planifier,  budgétiser et gérer ses programmes d'équipement et de maintenance plus efficacement.

L'étude routière comprend les sous-composantes suivantes: étude de faisabilité et études techniques détaillées préliminaires; études techniques détaillées et études pour les routes de dessertes rurales. La composante Appui institutionnel pour le renforcement des capacités comporte les sous-composantes suivantes: élaboration d'une politique de contrôle de la surcharge des véhicules et plan d'action; création d'une banque de données sur le secteur des transports au sein de la Régie des routes de Sierra Leone (SLRA); et renforcement des capacités et formation.

Au total, quelque 860 000 habitants, pour la plupart producteurs agricoles résidant dans le corridor routier, bénéficieront directement de la réhabilitation du réseau, d'un meilleur accès aux services, aux marchés et à des opportunités génératrices de revenu, de la baisse des coûts du transport et de l'amélioration des services de transport.

Le coût total du projet, hors taxes et impôts, est estimé à 2,10 millions d'UC (dont 95% en devises et 25% en monnaie locale). Le FAD financera la totalité des coûts en devises (1,06 million d'UC) et une partie des coûts en monnaie locale (0,93 million d'UC). Le solde des coûts en monnaie locale sera couvert par le gouvernement de Sierra Leone.


Sections Connexes

Contact

Ocilaje Michael Téléphone: +216 71 10 3665