Sierra Leone : la BAD octroie 10 millions $ de subvention pour la gestion des finances publiques

27/05/2014
Share |

Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) et le gouvernement de Sierra Leone se sont engagés en faveur d’une bonne gouvernance et contre la corruption, en vue de bâtir une économie plus forte. Une démarche qui s’inscrit dans la lignée du programme de gestion économique inclusive du pays, visant un développement durable et une croissance économique partagée.

Le ministre sierra-léonais des Finances et du Développement économique, Kaifala Marah, et le vice-président des opérations sectorielles de la BAD, chargé également de la gouvernance, de l’agriculture et du développement humain, Aly Abou-Sabaa, ont signé, le 22 mai à Kigali, un accord de subvention en ce sens de 10 millions de dollars EU, sous la forme d’un appui budgétaire. Celui-ci est précisément destiné à la mise en œuvre du programme inclusif.

Le ministre Marah a souligné combien le financement de la BAD est important et arrive à point nommé pour le pays, à un moment où le secteur de l’industrie extractive offre l’opportunité alléchante de transformer la dynamique de développement et de changer la vie des Sierra-Léonais.

«Le peuple est au cœur même de la politique et la Banque a travaillé avec nous pour veiller à ce que la mise en œuvre de ces projets accorde une place centrale au peuple », a-t-il souligné.

Le vice-président Abou-Sabaa s’est déclaré confiant quant au fait que ce financement stimulerait le programme de réformes économiques du pays. « Nous saluons les progrès de la Sierra Leone dans ses réformes de la gouvernance économique, en particulier l’introduction de la nouvelle proposition de loi relative à la gestion des revenus issus de l’industrie extractive et la mise à jour du cadre juridique de gestion de ses finances publiques », a-t-il expliqué.