Signature de l’accord de prêt avec la Société nationale industrielle et minière (SNIM)

04/12/2009
Share |

La BAD et le gouvernement mauritanien ont signé, le 1e décembre 2009, à Zouérate, en Mauritanie, un accord de prêt relatif au projet d’extension de la mine Guelb El Rhein (Guelb II). Le prêt a été signé, pour la partie BAD et, au nom du vice-président de la BAD B. Pittman, par M. Lobe Ndoumbe, directeur à la BAD, et, pour la partie mauritanienne, par M. Taleb Ould Abdivall, administrateur et directeur-général de la SNIM.

La SNIM, qui exploite la mine, est un partenaire privilégié du Groupe de la BAD. D’un montant de 175 millions USD, le nouveau prêt a été approuvé à Tunis, en septembre 2009, par le conseil d’administration de la BAD.

Depuis 1978, la Banque a participé au financement de cinq transactions en sa faveur, pour un total de 91 millions d'unités de compte (UC), soit l'équivalent de 143 millions USD.

Le projet d’extension de la SNIM est cofinancé avec plusieurs partenaires au développement (BEI, BID, AFD, KFW) ainsi qu’avec des banques privées (BNP-PARIBAS, Société Générale, BHF-Bank). Tous les bailleurs de fonds ont également pris part à la cérémonie, et procédé, à l’instar de la Banque, à la signature des accords concernant leurs concours.

La SNIM est la plus grande société en Mauritanie et la septième exportatrice mondiale de minerai de fer, avec une production totale de 11 millions de tonnes par an.

Le gouvernement détient une participation de 78% dans son capital. Le projet vise l'expansion des opérations de la mine ainsi que la construction et le démarrage d'une nouvelle usine d'enrichissement de minerai de fer, pour produire par an 4 millions de tonnes supplémentaire de concentré et accroître ses exportations pour les porter de 12 millions de tonnes actuellement à 16 millions de tonnes en 2014.

Les retombées attendues de ce projet sont très importantes pour l’économie mauritanienne. Il permettra de créer plus de 600 emplois durant la phase de construction de la nouvelle unité de production et près de 340 emplois durant la phase d’exploitation, et d’augmenter la contribution de la SNIM aux revenus de l’État sous diverses formes (taxes, dividendes, ressources en devises, etc.).

Par ailleurs, le renforcement des activités de la SNIM permettra d’augmenter et de diversifier ses programmes sociaux au profit de 4 000 familles et à plusieurs communautés locales (transport, fourniture d’eau et d’électricité, soins de santé, construction d’écoles etc..). Enfin, l’intervention de la Banque dans le projet permettra également de renforcer les capacités de la SNIM en matière de gestion environnementale.

Outre M. Lobé-Ndoumbé, qui a pris la parole au cours de la cérémonie au nom de l’ensemble des bailleurs, la délégation de la BAD était composée de MM. Tijani Najeh, économiste pour la Mauritanie et Anas Benbarka, chargé d’investissement au département du secteur privé.

De nombreux représentants du gouvernement mauritanien, ainsi que des collectivités locales et du corps diplomatique assistaient à la cérémonie.


Sections Connexes

Contact