Le représentant résident régional de la BAD au Sénégal reçoit le ministre capverdien de l’économie

25/05/2007
Share |

Le représentant résident régional du groupe de la BAD au Sénégal, M. Mohamed H’Midouche, a reçu, le jeudi 23 mai 2007 à Dakar, le ministre capverdien de l’économie, de la croissance et de la compétitivité, M. José Brito, à la tête d’une importante délégation. 

Le représentant de la BAD a saisi l’occasion pour remercier les autorités capverdiennes de leur collaboration et participation au plus haut niveau, en la personne du président Pedro Pires, aux Assemblées annuelles de la BAD qui viennent de se tenir à Shanghai, en Chine.

Les entretiens ont porté sur les différents axes de coopération entre le Cap-Vert et le Groupe de la Banque et les projets financés dans le cadre de cette coopération. Il s’agit de  l’étude sur les coûts de l’insularité ; du projet de construction de la centrale électrique du Cap-Vert ; du projet de construction d’une cimenterie ; et de deux requêtes d’assistance technique soumises à la BAD.

En ce qui concerne l’étude sur les coûts de l’insularité, la délégation capverdienne a été informée que le rapport de l’étude sera transmis aux autorités capverdiennes, au courant du mois de juin 2007, dès son approbation par la Banque.

Au sujet du projet de construction de la centrale électrique, le ministre capverdien a informé le représentant de la BAD de la rencontre qu’il a tenue avec les représentants des Pays-Bas, en mission au Cap-Vert. A cet effet, le financement FAD disponible de 6 millions d’UC* pourrait servir à financer le réseau de la ligne de transmission de l’électricité. M. Brito a exprimé le souhait que ce dossier soit traité rapidement afin que le réseau de transport d’électricité puisse assurer une distribution correcte de l’énergie qui sera produite par les deux groupes de 10 MW. Pour sa part, M. Mohamed H’Midouche a  réaffirmé la disponibilité de la Banque à accompagner le Cap-Vert dans ses efforts de trouver le financement requis pour la réalisation de la centrale électrique de Praia.

Concernant la cimenterie, M.José Brito a indiqué que son pays va adresser une requête de financement au Département du secteur privé de la BAD pour solliciter le financement de sa  participation au capital des promoteurs nationaux dans le capital de la société mixte sino-capverdienne, en cours de formation. Il a aussi fait part au représentant résident régional des requêtes de financement relatives à l’assistance technique du ministère de l’économie

Enfin, le ministre de l’économie capverdienne a exprimé toute sa reconnaissance et sa satisfaction de la rencontre et surtout de la qualité de la coopération entre  la

Banque africaine de développement et le Gouvernement du Cap-Vert. Il a  ensuite formulé le vœu que la BAD l’aide à concrétiser toutes les idées de projets, car a-t-il dit, le Cap-Vert a encore besoin de gros investissements.

Les assises de Shanghai, signale-t-on, ont permis de réaliser la plus grande campagne de promotion du Cap Vert dans le monde. Une brochure sur 30 ans de partenariat entre le BAD et le Cap-Vert, ainsi qu’un CD ROM et un film réalisés à cette occasion ont,  entre autres, été remis au ministre capverdien.

* 1UC = 1, 51019 dollar