Conférence sur la transformation structurelle de l’agriculture et des espaces ruraux en Afrique

Share |

De: 04/12/2015
A: 05/12/2015
Lieu: Addis Abeba, Éthiopie

La Banque africaine de développement (BAD) organise, du 4 au 5 décembre 2015 à Addis-Abeba en Éthiopie, une conférence consacrée à la Transformation structurelle de l’agriculture et des espaces ruraux en Afrique (STAARS), en collaboration avec l’Université Cornell, le Consortium pour la recherche économique en Afrique (CREA), le Partenariat en politiques économiques (PEP) et la Banque mondiale.

Cette rencontre réunira des chercheurs et des décideurs de haut niveau venant de l’Afrique et du monde entier. Elle aura pour but de faire avancer le dialogue sur le meilleur moyen de favoriser la transformation structurelle de l’agriculture africaine. L’événement abordera tous les aspects des travaux analytiques menés sur les facteurs de transformation structurelle dans le secteur agricole. Ces facteurs sont notamment la productivité agricole et l’innovation, l’adoption des nouvelles technologies, l’état du marché et la productivité. D’autres sujets seront également abordés, comme la main-d’œuvre non agricole et l’affectation des ressources, l’investissement en capital humain et sa dynamique, le financement et la gestion des risques, l’accès aux marchés et d’autres domaines connexes portant sur la politique agricole.

Cette conférence figure parmi les nombreuses activités menées dans le cadre du projet STAARS, une initiative pluriannuelle aux objectifs larges et ambitieux, qui vise à orienter l’élaboration de politiques fondées sur des données probantes afin d’augmenter le rendement de l’agriculture africaine et d’améliorer la sécurité alimentaire, l’inclusion et l’emploi, en particulier chez les jeunes et les femmes.

Le projet STAARS cherche à répondre aux préoccupations concernant l’absence de lien entre les récentes évolutions positives dans les pays africains. Ces derniers ont connu une croissance économique rapide, une amélioration des conditions macroéconomiques et de la gouvernance d’une part, et d’autre part, des niveaux de pauvreté douloureusement élevés, des inégalités grandissantes, une faible productivité agricole et des défaillances de marché généralisées. En outre, ces pays ont souffert d’un manque de politiques claires reliant la hausse de la productivité dans les petites exploitations agricoles et le développement plus large des espaces ruraux.

Les objectifs de ce projet sont les suivants : (i) approfondir le rôle de la recherche en agriculture en mettant en évidence les différents défis à relever et en proposant des solutions fondées sur des preuves, afin de mieux orienter la politique en faveur de la transformation structurelle du secteur agricole ; (ii) effectuer une analyse rigoureuse des données microéconomiques disponibles publiquement et méticuleusement collectées, actuellement sous-utilisées par les chercheurs africains, telles que les ensembles de données de panel LSMS-ISA (étude sur la mesure des niveaux de vie et enquêtes intégrées sur l’agriculture), pour une présentation dans différents forums et différentes publications pour les universitaires et les décideurs ; (iii) aider à construire un réseau de chercheurs africains qualifiés en politiques, en améliorant l’accès aux données existantes, en renforçant les capacités techniques de découverte d’éléments concrets et en développant le mentorat et la collaboration avec les jeunes chercheurs africains ; (iv) promouvoir le dialogue entre chercheurs et praticiens sur le rôle de la transformation de l’agriculture dans le processus de développement des pays africains ; (v) renforcer les réseaux d’institutions financières de développement, de chercheurs et de groupes de réflexion autour d’un objectif commun de promotion de la transformation structurelle de l’agriculture et des espaces ruraux en Afrique.

Pour obtenir plus d’informations sur le projet STAARS et la conférence, consultez la page suivante : barrett.dyson.cornell.edu/staars/index.html