Grand succès d’une nouvelle émission obligataire globale d’un milliard de dollars lancée par la BAD

01/10/2009
Share |

Tunis, le 1er octobre 2009 – Dans le cadre de son programme d’emprunt pour l’année 2009, la BAD vient de clôture avec succès une nouvelle émission obligataire globale d’un milliard de dollars sur les marchés internationaux. Cette obligation, d’une maturité de 3 ans, placée par Crédit Suisse, Deutsche Bank, Goldman Sachs et Morgan Stanley, offre une marge égale au taux de « mid-swap » et versera un coupon de 1,75 %.

« Avec 1,5 milliard de $ de souscriptions excédentaires, cette émission témoigne d’une grande confiance des marchés financiers à l’endroit de la Banque africaine de développement, dont c’est la troisième opération globale en 2009 et la cinquième émission obligataire de l’année », se félicite Pierre van Peteghem, le trésorier de l’institution.

« Le succès de cette transaction confirme le positionnement dont jouit la BAD sur les marchés financiers. Il est également tributaire des efforts soutenus entrepris par la banque pour informer la communauté des investisseurs sur la solidité opérationnelle et financière de la BAD », commente Hassatou N’Sele, cheffe de la division des marchés des capitaux et des opérations financières. Le placement de cette transaction est bien diversifié, avec un intérêt marqué des Amériques (57 %), suivies du Moyen-Orient (18 %), de l’Europe (16 %) et de l’Asie (9 %).

Le portefeuille se distingue par la grande qualité des investisseurs, avec 52 % de banques centrales et de comptes institutionnels et 42 % de gestionnaires de fonds aux Etats-Unis et en Europe.

Cet emprunt obligataire est la neuvième émission globale de la BAD depuis 2002, l’institution poursuivant ainsi sa stratégie de maintien de sa présence sur les marchés internationaux en tant qu’émetteur rare mais régulier. La BAD a été autorisée à lever jusqu’à 9,8 milliards de $, dont près de 61 % ont déjà été réalisés.