La BAD signe un prêt complémentaire pour la centrale thermo-solaire d’Aïn Beni Mathar au Maroc

07/04/2008
Share |

La BAD signe un prêt complémentaire pour la centrale thermo-solaire d’Aïn Beni Mathar au Maroc

Rabat, le 7 avril 2008 – M. Salaheddine Mezouar, ministre de l’économie et des finances et gouverneur du Groupe de la Banque africaine de développement, M. Thierry de Longuemar, vice-président Finances de la Banque africaine de développement, et M. Younes Maamar, directeur général de l’Office national de l’électricité ont procédé, lundi 7 avril 2008, à la signature d’un accord de prêt complémentaire et de l’accord de garantie du projet de la centrale d’Aïn Beni Mathar au Maroc.

Ce prêt de 151,40 millions d’euros, accordé à l’Office national de l’électricité sous la garantie de l’Etat, porte la contribution de la Bad au financement du projet de la centrale thermo-solaire d’Aïn Beni Mathar à 287,85 millions d’euros, couvrant plus des deux tiers du coût total du projet, dont la première pierre vient d’être posée par le roi Mohamed VI.

Ce projet, qui a déjà bénéficié du concours financier de la Bad en 2005 pour un montant de 136,45 millions d’euros, vise à soutenir les efforts du gouvernement afin de garantir la sécurité d’alimentation en énergie électrique du pays, la diversification des sources d’énergie et la réduction de l’émission des gaz à effet de serre. La signature de ce prêt complémentaire répond plus particulièrement à la nécessité d’adapter les moyens de production de la centrale d’Aïn Beni Mathar à l’accroissement significatif de la demande d’électricité dans le pays depuis 2006 et plus généralement à préserver l’équilibre entre l’offre et la demande d’énergie au Maroc sur la période 2008-2011.

La coopération entre le Groupe de la Bad et le Royaume du Maroc dans le secteur de l’énergie remonte à 38 ans. Ce nouveau prêt, qui constitue la douzième opération, porte le montant des engagements cumulés du Groupe de la Banque dans le secteur de l’énergie à environ 570 millions d’euros, soit près de 12% des engagements totaux cumulés du Groupe de la Banque en faveur du Royaume du Maroc qui s’élèvent désormais à environ 4,88 milliards d’euros.


Sections Connexes